NOUVELLES

Voici quelques citations du 6e jour de la campagne électorale au Québec

06/08/2012 06:02 EDT | Actualisé 06/10/2012 05:12 EDT

QUÉBEC - Voici quelques citations ayant émaillé ce sixième jour de campagne électorale au Québec:

———

«Si j'étais seul, je ne serais pas allé (en politique). Ça, c'était aussi une autre question que j'avais. Moi, je ne marche pas sur l'eau, je ne fais pas de miracles.» - Jacques Duchesneau, candidat de la CAQ.

----

«On ne peut pas présumer des décisions qui vont être prises [au terme de l'évaluation environnementale], et [la renonciation à l'exploitation du gisement Old Harry est] une des hypothèses qui doit être envisagée.» - Pauline Marois, chef du PQ.

-----

«Il faut être précis. (M. Duchesneau) sera consulté, mais c'est la prérogative du premier ministre de choisir les ministres, même les quatre où il aura un mot à dire, parce qu'on veut être capable, entre autres aux Transports et aux Affaires municipales, de faire un vrai ménage dans la corruption. C'est important qu'on travaille en équipe.» - François Legault, chef de la CAQ.

---

«S'il y a une chose que j'ai apprise, c'est à me méfier des sondages et à faire très attention, a-t-il dit. Parce qu'un sondage peut raconter une partie de l'histoire mais il ne raconte jamais toute l'histoire.» - Le chef libéral Jean Charest.

PLUS:pc