NOUVELLES

USA: le fabricant de guitares Gibson accepte une amende de 300 000 $ US

06/08/2012 03:50 EDT | Actualisé 06/10/2012 05:12 EDT

NASHVILLE, États-Unis - Un des plus importants fabricants de guitares de la planète, Gibson Guitar, a accepté lundi de verser une amende de 300 000 $ US, après avoir admis que certains des bois utilisés dans la confection de ses instruments avaient été importés illégalement.

Gibson renonce aussi au bois saisi par les agents fédéraux américains, d'une valeur de 262 000 $ US, et devra verser un don de 50 000 $ US à la National Fish and Wildlife Foundation pour favoriser la protection des arbres menacés.

Gibson fabrique notamment les guitares Les Paul, qui ont été mises en marché en 1952.

Des agents fédéraux américains avaient perquisitionné les installations de Gibson en août 2011. Le président et chef de la direction de l'entreprise, Henry Juszkiewicz, avait alors dénoncé une loi trop sévère qui, selon lui, menaçait des emplois aux États-Unis. Cela lui avait valu les appuis de plusieurs politiciens provenant notamment du Parti républicain et du Tea Party.

Un porte-parole de Gibson avait aussi accusé les agents d'avoir menti quand ils ont déclaré, sous serment, que M. Juszkiewicz savait que le bois saisi avait été importé illégalement.

Les affidavits déposés en appui aux perquisitions affirmaient que des cargaisons de bois d'ébène et de bois de rose avaient été étiquetés erronément pour contourner l'interdit d'importation.

PLUS:pc