NOUVELLES

Netanyahu se rend sur le lieu de l'attaque à la frontière avec l'Egypte

06/08/2012 10:06 EDT | Actualisé 06/10/2012 05:12 EDT

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Ehud Barak se sont rendus lundi sur le site de l'attaque menée par un commando à la frontière avec l'Egypte, affirmant la nécessité de maintenir le calme dans le secteur.

"Je souhaite exprimer mes regrets concernant la mort de 16 gardes-frontière égyptiens", a déclaré M. Netanyahu à des journalistes, près des débris du véhicule blindé laissé derrière eux par les assaillants près du poste-frontière de Karm Abou Salem (Kerem Shalom, en hébreu).

"Il est clair qu'Israël et l'Egypte ont un intérêt commun à avoir une frontière calme", a-t-il déclaré.

Félicitant l'armée et les services de sécurité pour leur action qui ont "permis d'éviter une attaque majeure" contre les Israéliens, le Premier ministre a ajouté que l'incident montrait qu'Israël devait compter sur lui seul pour assurer sa sécurité.

"Personne ne peut remplir ce rôle sinon les Forces de défense israéliennes et les services de sécurité de l'Etat d'Israël et c'est de cette façon que nous allons continuer à agir", a-t-il dit.

Le ministre de la Défense a de son côté indiqué que cette attaque frontalière avait peu de chance d'être la dernière.

Evoquant le commando, neutralisé à son arrivée sur le territoire israélien, il a affirmé: "Il n'y a aucun doute que s'ils étaient entrés dans une ville ici ou une base militaire par surprise, ils auraient provoqué de très graves dommages".

"J'espère que cela sera un rappel pour les Egyptiens de la nécessité d'être vigilants et efficaces de leur côté", a-t-il ajouté.

pix-scw/cco/hj

PLUS:afp