NOUVELLES

Malgré les exploits de Sinclair, le Canada s'incline 4-3 face aux Américaines

06/08/2012 11:46 EDT | Actualisé 06/10/2012 05:12 EDT

LONDRES - À défaut d'avoir causé une gigantesque surprise, le Canada a peut-être fait naître une nouvelle rivalité sportive avec les États-Unis, celle-là en soccer féminin.

Dans un duel fertile en rebondissements, lors duquel Christine Sinclair a étalé tout son grand talent en réalisant un rare tour du chapeau, le Canada a subi un revers crève-coeur de 4-3 aux mains des grandes favorites du tournoi olympique de Londres.

En trois occasions, Sinclair était parvenue à donner une avance d'un but aux Canadiennes. Les Américaines ont riposté à chaque fois, poussant la rencontre en prolongation.

Et alors que tout laissait croire que l'issue du match serait décidée par des tirs de barrage, Alex Morgan a anéanti les rêves du Canada en marquant d'une superbe tête, alors qu'il ne restait qu'une trentaine de secondes aux arrêts de jeu.

Si ce revers a brisé le coeur des membres de la délégation canadienne, il n'a certainement pas autant déçu que la défaite de Mary Spencer dès sa première sortie du tournoi olympique de boxe féminine, chez les moins de 75 kg.

L'Ontarienne de 27 ans, un grand espoir de médailles, s'est inclinée par décision, 17-14, face à la Chinoise Li Jinzi, même si cette dernière a été pénalisée pour avoir retenu, une infraction qui a valu deux points à Spencer.

Toujours en boxe, mais du côté masculin, le Québécois Simon Kean a subi l'élimination lors des quarts de finale chez les plus de 91 kg, perdant une décision sans équivoque, 20-6, aux mains de Ivan Dychko, du Kazakhstan.

Des pas vers le podium

À défaut de bonifier son total de médailles, qui demeure à dix depuis samedi, la délégation canadienne a vu plusieurs de ses athlètes poser des jalons vers le podium.

Le Canada a été particulièrement étincelant en canoë-kayak, alors que les Ontariens Adam van Koeverden, en K-1, et Mark Oldershaw, en C-1, ont atteint les finales de leur épreuve respective.

Van Koeverden a été impeccable, terminant au premier rang de l'étape des éliminatoires (3:28,697) puis de la demi-finale (3:28,209). Oldershaw a inscrit le quatrième temps de la ronde éliminatoire (3:55,211), puis le troisième chrono (3:52,197).

En K-2, le tandem formé de Hugues Fournel, de Lachine, et Ryan Cochrane, de la Nouvelle-Écosse, participera à la finale B après avoir réalisé le 10e temps de la demi-finale, en 3:29,819.

En nage synchronisée, les Québécoises Marie-Pier Boudreau-Gagnon et Élise Marcotte sont demeurées au quatrième rang à l'issue du programme libre, malgré une routine qui, aux yeux de plusieurs, a été exécutée à la perfection.

Boudreau-Gagnon et Marcotte totalisent 189,250 points après qu'on leur eut accordé 94,750 points pour leur routine libre. Elles se retrouvent à un peu plus de trois points de la troisième place, que détiennent les Espagnoles Ona Carbonell Ballestero et Andrea Fuentes Fache.

Les Russes Natalia Ishchenko et Svetlana Romashina (196,800) dominent le classement, devant les Chinoises Huang Xuechen et Liu Ou (192,810). La finale aura lieu mardi.

Le Canada a aussi délégué ses deux représentants aux demi-finales du tremplin individuel 3m chez les hommes. Alexandre Despatie s'est classé neuvième, grâce à un score cumulatif de 458,55.

Le jeune François Imbeau-Dulac a également réussi à se faufiler parmi les 18 premiers, en finissant 12e avec 449,30 points, tout juste derrière le Chinois Qin Kay.

En cyclisme, l'Albertaine Tara Whitten, une favorite pour la plus haute marche du podium, se classe quatrième à mi-chemin de l'omnium, avec un total de 18 points, six de plus que la Britannique Laura Trott et l'Américaine Sarah Hammer.

En athlétisme, Jessica Zelinka est retournée sur la piste lundi matin et a obtenu son laissez-passer pour les demi-finales du 100 mètres haies. La Canadienne, originaire de Calgary, a terminé en deuxième place de sa vague avec un chrono de 12,75 secondes. Elle sera accompagnée en demi-finales mardi par ses compatriotes Phylicia George et Nikkita Holder, toutes deux de l'Ontario.

Geoff Harris, de Halifax, a lui aussi brillé en réalisant un record personnel au 800m avec un temps de 1:45,97.

Au 1500m, l'Ontarienne Hilary Stellingwerff et la Manitobaine Nicole Sifuentes ont atteint le tour suivant, tout comme la Torontoise Crystal Emmanuel au 200m.

La Québécoise de 22 ans Julie Labonté a eu moins de chance et n'est pas parvenue à se qualifier pour la finale du lancer du poids, se contentant de la 23e place, avec un lancer de 17,48 mètres. Le standard établi pour à la finale était de 18,90 m.

Sarah-Lynn Wells (56,71 s) a aussi été éliminée à l'issue des demi-finales du 400 mètres haies.

En sports équestres, Jill Henselwood a écopé neuf points de pénalité lors de la deuxième ronde du saut d'obstacles par équipes, et le Canada a terminé au cinquième rang du classement final.

PLUS:pc