NOUVELLES

Les dirigeants olympiques condamnent le spectateur qui a lancé une bouteille

06/08/2012 06:37 EDT | Actualisé 06/10/2012 05:12 EDT

LONDRES - Les dirigeants olympiques ont condamné le spectateur qui a été arrêté après avoir lancé une bouteille de plastique sur la piste quelques secondes seulement avant le départ de la finale du 100 mètres masculin, dimanche soir aux Jeux de Londres.

«L'incident n'a pas eu d'impact sur les compétiteurs ou sur l'événement, a déclaré le comité organisateur de Londres lundi. LOCOG ne tolère pas le comportement abusif ou anti-social et tentera d'expulser les gens agissant de la sorte des sites de compétition.»

L'homme de 34 ans, étant identifié au nom d'Ashley Gill-Webb, a été accusé lundi de méfait public et devait défiler devant le juge en Haute Cour de justice de Stratford plus tard lundi. Il a été accusé d'avoir intentionnellement causé du harcèlement ou de la détresse, a précisé la police londonienne.

Le suspect aurait été frappé par une championne de judo néerlandaise après qu'il eut lancé la bouteille sur la piste, au moment où le coup de départ du 100m allait être donné.

Edith Bosch, la championne de judo, a confié sur les ondes de la télévision néerlandaise qu'elle avait réagi en signe de déception et de colère. Elle a ajouté qu'elle avait remarqué que l'homme agissait de manière étrange avant qu'il ne lance la bouteille.

«Je l'avais vu se promener un peu plus tôt et dire à des gens autour de moi qu'il était un 'bloke' bizarre», a-t-elle évoqué. «Puis, il a lancé une bouteille et sur le coup de l'émotion je l'ai frappé dans le dos avec le revers de ma main.»

Le directeur du comité organisateur des Jeux de Londres Sebastian Coe a indiqué qu'il y avait eu «une espèce de justice poétique» dans le fait que le suspect se soit assis à côté d'une judoka étoile.

Il a cependant prévenu qu'il ne suggérait pas aux spectateurs de se faire justice eux-mêmes lorsqu'un incident se produit.

Le suspect était détenu lundi matin à un poste de police de l'est de Londres, et on le soupçonne d'avoir troublé la paix publique.

Scotland Yard a ajouté qu'un homme avait été entendu proférant des insanités, et a été vu lançant une bouteille sur la piste à l'instant où le départ du 100m masculin allait être donné.

Les policiers ont souligné que personne n'avait été blessé, et que la compétition n'a pas été retardée.

Usain Bolt, le sprinter jamaïcain qui a remporté la course, a indiqué qu'il n'avait pas eu conscience de l'incident. Le sprinter américain Justin Gatlin, qui a décroché la médaille de bronze, a toutefois confié qu'il avait été légèrement déstabilisé par la bouteille.

«Mais quand tu es dans ces blocs de départ et que tout le stade est silencieux, tu peux entendre une plume tomber», a-t-il dit, ajoutant qu'il ne considérait pas que le résultat de l'épreuve ait été altéré par l'incident.

PLUS:pc