NOUVELLES

Le touché au sol d'une verge de Reilly permet aux Lions de battre les Argos 18-9

06/08/2012 08:46 EDT | Actualisé 06/10/2012 05:12 EDT

TORONTO - Le quart substitut Mike Reilly a inscrit un touché sur une course d'une verge avec 8:41 à faire au quatrième quart et les Lions de la Colombie-Britannique ont battu les Argonauts de Toronto 18-9, lundi.

Reilly, utilisé par les Lions lorsqu'ils sont à la recherche d'un court gain, a inscrit le majeur après que la défensive des Argonauts eut stoppé à trois occasions d'affilée Andrew Harris à partir de la ligne d'une verge.

Cependant, les champions en titre de la coupe Grey ont obtenu un premier essai quand Marcus Bell des Argonauts a été puni pour hors-jeu.

«Notre défensive est incroyable présentement, a noté l'entraîneur-chef des Lions Mike Benevides. Je crois que les partisans ont assisté à une bataille entre deux excellentes défensives.

«Heureusement pour nous, nous avons commencé en force avec quelques revirements et avons inscrit 10 points, ce qui a été énorme.»

Avant le match de lundi, les Lions représentaient la meilleure défensive de la LCF et ils ont démontré pourquoi. Ils ont intercepté Ricky Ray à trois reprises, dont une fois avec 2:03 à faire, clouant le dernier clou dans le cercueil des Argos. Un bloc illégal sur le retour d'interception a repoussé les Lions à leur ligne de 11 verges, mais Harris a réussi une course de 33 verges pour les visiteurs, qui ont ensuite écoulé le temps restant au cadran.

«Nous savons que si l'équipe adverse ne peut pas marquer de touché contre nous, nous ne pouvons pas perdre, c'est aussi simple que ça», a dit le demi-défensif des Lions Byron Parker.

Les pénalités ont joué un rôle important dans le match et les deux équipes ont été indisciplinées. En première demie, une punition aux Lions a annulé un retour d'interception de Parker jusque dans la zone des buts. La Colombie-Britannique aurait alors pris les devants 17-0.

Les Lions (4-2) ont tout de même gagné un deuxième match de suite et ont continué à être la bête noire des Argonauts. Ils ont gagné 14 de leurs 15 derniers duels face aux Argos et ont triomphé lors de sept de leurs huit dernières visites au Rogers Centre.

Les Argonauts (3-3) ont encaissé un premier revers en trois sorties dans un match qui avait été surnommé le Braley Bowl, puisque l'homme d'affaires de Hamilton David Braley est le propriétaire des deux équipes.

«C'est décevant de ne pas avoir mieux joué, mais d'un autre côté, je crois que nous aurions dû gagner ce match, a déclaré l'entraîneur-chef des Argonauts Scott Milanovich. Vous voulez quitter le terrain en ayant l'impression d'avoir tout donné, mais je ne pense pas que nous pouvons avoir cette impression.»

Le vétéran receveur des Lions Geroy Simon a prolongé sa séquence de matchs consécutifs avec au moins un attrapé à 166. Il s'agit de la deuxième plus longue séquence du genre dans l'histoire de la LCF, derrière celle de 216 matchs de Donald Narcisse.

Akeem Foster a inscrit l'autre touché des Lions. Paul McCallum a réussi deux convertis, un placement et un simple.

Swayze Waters a réussi trois placements pour les Argonauts.

PLUS:pc