NOUVELLES

La sonde Curiosity sur Mars: une aventure de 2,5 milliards $ US

06/08/2012 11:37 EDT | Actualisé 06/10/2012 05:12 EDT

PASADENA, États-Unis - La nouvelle sonde robotisée de la NASA, Curiosity, s'est posée en douceur sur Mars dans la nuit de dimanche à lundi, dans un cratère près de l'équateur de la planète rouge, où elle entreprendra bientôt sa mission scientifique. C'est la septième fois que la NASA se pose sur Mars et la 19e fois qu'elle y envoie une mission.

Pourquoi Mars?

La principale question demeure toujours sans réponse. Les scientifiques veulent savoir si une forme de vie y a déjà existé, ce qui signifie des organismes microscopiques. Curiosity représente la plus importante tentative à ce jour pour répondre à cette question, même si la sonde n'est pas capable de détecter de microbes. Elle tentera plutôt, pendant sa mission de deux ans, de déterminer si le cratère géant était capable de supporter une telle forme de vie.

Que fera Curiosity?

Curiosity est équipée de dix instruments, y compris un laser pour étudier les rochers et un laboratoire portable de chimie organique. Un instrument conçu au Canada, le spectromètre d'analyse à particules alpha et à rayons X (APXS), étudiera la composition chimique des roches et du sol de Mars. La sonde compte aussi sur un long bras robotisé qui peut creuser la roche et le sol. Elle cherchera les ingrédients essentiels à la vie, notamment des composés à base de carbone, de l'azote, du phosphore, du soufre et de l'oxygène, ainsi que des minéraux qui donneraient des indices au sujet de possibles sources d'énergie.

Combien coûte la mission?

2,5 milliards $ US. Le développement a coûté plus cher que prévu, ce qui a retardé la mission de deux ans et ajouté 1 milliard $ US au coût anticipé. Mais ce délai aurait mené à l'atterrissage réussi de la sonde d'une tonne, une manoeuvre qui nécessitait de nouvelles technologiques et des manoeuvres très complexes.

Quand des astronautes visiteront-ils Mars?

Le président Barack Obama souhaite que des astronautes entrent en orbite autour de Mars au milieu des années 2030, suivi d'un atterrissage. On prévoit toutefois tout d'abord envoyer des astronautes visiter un astéroïde.

PLUS:pc