NOUVELLES

Karine Sergerie confrontée à la championne mondiale junior à son premier combat

06/08/2012 12:05 EDT | Actualisé 06/10/2012 05:12 EDT

LONDRES - Deuxième tête de série du tournoi olympique chez les moins de 67 kilogrammes, la taekwondoïste québécoise Karine Sergerie sera confrontée à la championne mondiale en titre junior à son premier combat aux Jeux de Londres, vendredi.

La médaillée d'argent aux Jeux de Pékin, âgée de 27 ans, va retrouver l'Azerbaidjanaise Farida Azizova, de 10 ans sa cadette, mais quatre pouces plus grande qu'elle à cinq pieds neuf pouces.

Sergerie connaît Azizova qu'elle a affrontée lors d'une compétition de qualification olympique, l'an dernier. Azizova l'avait emporté par un point. Détail important: les plastrons électroniques n'avaient pas été utilisés dans ce tournoi. À Londres, ce sera la première fois qu'on utilisera ces plastrons qui enregistrent électroniquement les points, à la place des arbitres.

Azizova a perdu au deuxième tour des Championnats du monde, l'an dernier, dans la catégorie des 73 kilos et plus.

Avant d'arriver à Londres, Sergerie avait mentionné qu'elle aurait à en découdre avec plusieurs jeunes louves affamées. Elle aura un beau défi sur les bras et les jambes, dès le départ.

La favorite de la catégorie, l'Égyptienne Seham Elsawalhy, ainsi que la championne olympique en titre, la Coréenne Hwang Kyung Seon, sont dans l'autre partie du tableau. Sergerie ne les retrouverait donc pas avant la finale, si elle se rend jusque-là.

À son deuxième combat, l'athlète native de Sainte-Catherine, sur la rive-sud de Montréal, pourrait croiser le fer avec la septième tête de série, la Kazakh Gulnafis Aitmukhambetova.

Chez les hommes, le tirage au sort, qui a eu lieu lundi pour toutes les catégories, a voulu que Sébastien Michaud affronte l'Arménien Aman Yeremyan, en lever de rideau également vendredi. Michaud, sixième tête de série du tournoi qui regroupe 16 concurrents dans chacune des catégories, a vaincu Yeremyan à leur seul duel.

À ses deuxièmes JO, il pourrait se retrouver face à l'Égyptien Abdelrahman Ahmed, à son deuxième combat.

Samedi, la recrue de l'équipe canadienne, le poids lourd François Coulombe-Fortier, combattra d'entrée de jeu le Russe Gadzhi Umarov, éliminé en quart de finale des récents Championnats européens. Deuxième tête de série, Coulombe-Fortier, qui s'entraîne sous la supervision d'Alain Bernier au Club de Sainte-Foy avec Sergerie et Michaud, n'a jamais affronté Umarov.

Tout au haut du tableau, le favori est le Coréen Cha Dongmin.

PLUS:pc