NOUVELLES

JO-2012 - Phelps prend la défense de la Chinoise Ye Shiwen

06/08/2012 04:29 EDT | Actualisé 06/10/2012 05:12 EDT

L'Américain Michael Phelps a pris lundi la défense de la nageuse chinoise Ye Shiwen, regrettant que son titre olympique du 400 m 4 nages ait été accueilli avec scepticisme et accompagné d'insinuations liées au dopage.

"Il y a des gens qui tirent parfois rapidement des conclusions et ce n'est pas juste", a déclaré le futur retraité aux 22 médailles olympiques dont 18 titres, dans une interview à la chaîne américaine CNN.

"C'est l'entraînement et le dur labeur qui nous permettent d'avoir des résultats. Les Chinois ne sont pas plus faibles que (les nageurs) des autres pays", a ajouté la légende vivante de la natation mondiale, ravi d'avoir pu assister à la course de la Chinoise.

La victoire de Ye Shiwen, avec record du monde à la clé (4 min 28 sec 43/100), avait provoqué quelques remous, en raison notamment du passé trouble de la natation chinoise en matière de dopage et du fait qu'elle avait couvert le dernier 50 m (nage libre) légèrement plus vite que l'Américain Ryan Lochte vainqueur de la même course chez les messieurs, le même jour.

La jeune championne (16 ans) s'était fermement défendue, insistant sur ses entraînement depuis l'âge de 9 ans.

Le Comité international olympique (CIO) avait fait savoir qu'il n'avait aucune raison de douter de l'exploit la nageuse et a rappelé que tous les médaillés des JO-2012 subissaient automatiquement un contrôle antidopage.

La Fédération internationale (Fina) avait qualifié les spéculations insinuation comme dépourvues de "base factuelle".

th/sg/jmt

PLUS:afp