NOUVELLES

JO-2012 - Le pistard trinidadéen Phillip veut un vélo britannique

06/08/2012 03:58 EDT | Actualisé 06/10/2012 05:12 EDT

Le pistard trinidadéen Njisane Phillip aimerait avoir un des vélos utilisés par les Britanniques pour dominer les épreuves dans le vélodrome olympique de Londres, a-t-il déclaré après avoir pris la quatrième place de la vitesse remportée par l'Anglais Jason Kenny.

"Je ne sais pas ce que c'est, je pense que c'est leurs vélos. Je pense qu'il faut qu'ils m'en donnent un", a dit Phillip, battu par Kenny en demi-finale avant de perdre le match pour la 3e place.

Kenny a dominé en deux manches sa finale contre le Français Grégory Baugé, qui l'avait battu en avril pour le titre mondial. Le 5e titre glané par les pistards britanniques après sept épreuves disputées sur la piste londonienne.

L'avance technologique en matière de vélos, réalisés par l'équipe d'experts sous la direction de Chris Boardman, le champion olympique 1992, pourrait être l'une des explications à cette domination.

La responsable du cyclisme féminin français, Isabelle Gautheron, s'était interrogée trois jours plus tôt sur le fossé qui sépare les Britanniques des autres nations du cyclisme.

"Ont-ils une technologie? Un secret de préparation? Il faut qu'on fasse de l'intelligence sportive pour savoir comment ils peuvent faire pour être si forts" avait-elle dit.

jdg/sg/ep

PLUS:afp