NOUVELLES

JO-2012 - Dopage: L'Italien Schwazer, premier gros poisson attrapé

06/08/2012 03:29 EDT | Actualisé 06/10/2012 05:12 EDT

L'Italien Alex Schwazer, champion olympique du 50 km marche à Pékin en 2008, contrôlé positif à l'EPO et qui a reconnu s'être dopé, est le premier athlète de renom privé des Jeux de Londres pour cause de dopage.

"Ma carrière est terminée, j'ai fait une erreur. Je voulais être plus fort pour ces jeux Olympiques. J'avais tort. J'assume la responsabilité de ce qui s'est passé", a déclaré à l'agence italienne Ansa Schwazer, qui devait participer samedi au 50 km marche des JO.

L'Italien de 27 ans a été contrôlé positif à l'EPO (érythropoïétine) lors d'un contrôle diligenté le 30 juillet par l'Agence mondiale antidopage (AMA) à Oberstdorf (Allemagne), où il s'entraînait, selon une source proche du dossier.

C'est dans la localité des Alpes bavaroises que Schwazer s'entraîne une partie de l'année auprès de sa compagne italienne Carolina Kostner, championne du monde de patinage artistique.

Le nom de Schwazer donne un peu de "poids" à la liste des athlètes tombés dans les filets de la lutte anti-dopage.

Alors que l'AMA et les fédérations internationales continuent à traquer les tricheurs les tricheurs avant leur arrivée aux Jeux, le CIO, qui a la resposabilité des contrôles sur le village olympique, a indiqué lundi avoir mené 3.486 contrôles depuis le début des JO, 697 par prélèvement sanguin, 2.789 pour des contrôles urinaires.

Jusque-là, le plus connu était le lanceur de marteau bélarusse Ivan Tikhon, qui avait réussi à conserver sa médaille de bronze des Jeux de Pékin malgré un contrôle positif, a été rattrapé par les ré-analyses des tests antidopage des JO de 2004 et privé de ceux de Londres.

Schwazer, qui devait arriver jeudi à Londres, en avion en provenance de Munich, a réalisé cette saison la meilleure performance mondiale sur 20 km, en établissant un nouveau record national (1h 17 min 30 sec) le 18 mars à Lugano (Suisse).

Fin juillet, il avait annoncé qu'il renonçait au 20 km des JO de Londres en raison d'un refroidissement l'ayant obligé à interrompre sa préparation pendant quelques jours.

Selon le directeur technique italien Francesco Uguagliati, il s'agissait de "ne pas disperser son énergie en doublant (20/50 km)".

Dominateur à Pékin, le blond Schwazer avait par la suite été moins rigoureux dans sa préparation, faisant surtout la +une+ des journaux people pour son idylle avec la belle Carolina.

Il avait quitté début 2011 son entraîneur historique Sandro Damilano, qui s'occupe des marcheurs chinois et notamment Chen Ding et Wang Zhen, or et bronze sur 20 km samedi à Londres. Il était passé sous la férule de Michele Didoni, champion du monde du 20 km en 1995, au club DDS de Settimo Milanese, près de Milan.

Outre son titre olympique, Schwazer compte à son palmarès deux médailles de bronze mondiales (2005, 2007) et un titre de vice-champion d'Europe (2010).

ide-asc/pga/jr

PLUS:afp