NOUVELLES

JO-2012 - Basket - L'Espagne évite la route des Etats-Unis

06/08/2012 07:00 EDT | Actualisé 06/10/2012 05:12 EDT

L'Espagne et les Etats-Unis ne pourront pas se retrouver avant la finale des JO de Londres après la défaite des Espagnols face au Brésil (88-82) et la victoire du Team USA sur l'Argentine (126-97) lors de la dernière journée du premier tour lundi.

Les spéculations allaient bon train lundi soir sur l'effondrement de l'Espagne dans le dernier quart-temps (31-16) face au Brésil et leur intention d'éviter une rencontre éventuelle avec les USA en demi-finales.

"Pas du tout", ont assuré de concert les joueurs et le sélectionneur espagnols après cette défaite qui les relègue à la troisième place du groupe B et les fera ainsi rencontrer la France, deuxième du groupe A, en quarts.

Le vainqueur de ce quart de finale rencontrera en demi-finale le survivant du choc de l'Est entre la Russie et la Lituanie.

Dans un match sans enjeu, la France a battu le Nigeria (79-73) en économisant ses forces à l'image de Tony Parker, auteur de trois points seulement.

Les autres quarts de finale opposeront mercredi les Etats-Unis à l'Australie et l'Argentine au Brésil pour un duel sud-américain savoureux.

Les quatre équipes européennes se retrouvent ainsi toutes dans une moitié du tableau et le "reste du monde" dans l'autre.

Toujours dans le groupe A, les Etats-Unis n'ont pas laissé l'occasion de conclure le premier tour sur une cinquième victoire pour rester la seule équipe invaincue du tournoi.

Encore accroché à la pause (60-59) par Manu Ginobili (16 points) et ses amis, le Team USA a fait la différence dans le troisième quart-temps (42-17!) où Kevin Durant, intenable derrière l'arc, a marqué 17 de ses 28 points.

Auparavant, la Lituanie avait dominé la Tunisie 76-63 pour terminer quatrième de ce groupe A.

Dans le groupe B, la Russie, qui était déjà assurée de terminer en tête du groupe B, a encaissé sa première défaite (82-80) du tournoi face à l'Australie, qui était déjà assurée de finir quatrième de cette poule.

Autant dire que le match n'a pas bouleversé les foules, chacun gardant des forces pour la suite.

Dans le match entre les deux éliminés, la Grande-Bretagne a tenu à quitter son tournoi avec un large succès 90-58 sur la Chine.

jk/jr

PLUS:afp