NOUVELLES

Israël: la Knesset approuve un plan d'austérité du gouvernement

06/08/2012 04:18 EDT | Actualisé 06/10/2012 05:12 EDT

Le Parlement israélien, la Knesset, a approuvé lundi soir une série de mesures d'austérité économique présentées par le gouvernement israélien, a-t-on appris de source parlementaire.

Ce train de mesures a été approuvé en dernière lecture avec de légères modifications par 28 députés contre 16 à la Chambre qui compte 120 sièges.

Dans un communiqué, le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'est félicité de ce vote, estimant que "ces mesures responsables empêcheront un déficit budgétaire énorme et préserveront l'économie d'Israël ainsi que les emplois de ses citoyens, tout en protégeant le marché israélien contre la crise économique mondiale".

Parmi les mesures approuvées figurent notamment une augmentation immédiate d'un point du taux de la TVA à 17%, ainsi qu'une hausse l'an prochain de 1% de l'impôt pour les particuliers dont le revenu mensuel dépasse 14.000 shekels (2.833 euros).

Des coupes de 750 millions de shekels (187 millions de dollars) dans les crédits des différents ministères, à l'exception de la Défense, de l'Education, des Affaires sociales et de l'Intégration des nouveaux immigrants, sont également prévues. L'an prochain, une coupe supplémentaire de 3% va également intervenir.

Ces mesures risquent de raviver la colère de beaucoup d'Israéliens qui manifestent régulièrement contre la cherté de la vie. L'été dernier, ces manifestations avaient rassemblé des centaines de milliers de personnes.

Selon un sondage réalisé vendredi, la cote de popularité de M. Netanyahu est au plus bas depuis son accession au pouvoir en avril 2009, avec 60% de mécontents, contre 31% de satisfaits, le reste étant sans opinion.

Son parti de droite, le Likoud, est lui aussi en chute, puisqu'il obtiendrait 25 élus, contre 27 actuellement --et 29 selon un sondage similaire réalisé en juillet--, sur un total de 120 députés à la Knesset.

ChW/sb

PLUS:afp