Le candidat du Parti québécois, Pierre Duchesne, a finalement obtenu les excuses demandées de la part de l'attachée politique de la ministre libérale sortante, Julie Boulet, après avoir associé la formation de Pauline Marois à la mouvance nazie de l'époque d'Adolf Hitler en Allemagne.

«Ces propos qui n'étaient pas les miens sont déplacés et ne reflètent en aucun temps mon opinion. Je m'en excuse s'ils ont pu choquer», a écrit Amina Chaffai sur son fil Twitter, dimanche vers 23h40.

Le message en question avait été relayé sur le compte Twitter de l'attaché politique dimanche. Il avait été écrit au départ par Jocelyn Chouinard. Après avoir soulevé une vague de contestation, Mme Chaffai avait effacé le message de son compte Twitter. Mais le mal était fait dans les médias sociaux.

Candidat péquiste dans Borduas, l'ancien journaliste, Pierre Duchesne, s'était empressé de demander des excuses par la suite, qualifiant les propos d'un «parallèle inacceptable en raison du caractère éminemment démocratique du Parti québécois, en plus d'être une insulte pour les victimes du nazisme.»

Loading Slideshow...
  • vincent marissal

  • Pierre Bouchard

  • Jaco Chambo

  • Jaco Chambo

  • Philippe Roy

  • Nathalie Alarie

  • Pierre Bouchard

  • Patrice J-Tremblay

  • Mesange04

  • JF Prieur

  • LeanderJ

  • Ca Saint-Jacques