NOUVELLES

Défection du Premier ministre syrien (ONG)

06/08/2012 05:51 EDT | Actualisé 06/10/2012 05:12 EDT

Le Premier ministre syrien Riad Hijab a fait défection, ce qui représente le coup le plus dur contre le régime après 16 mois d'une révolte sans précédent contre le régime de Bachar al-Assad.

"Il a fait défection", a affirmé Rami Abdel Rahmane, chef de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Il y a des informations contradictoires sur le lieu où il se trouve. Certaines affirment qu'il a pu gagner la Jordanie et d'autres qu'il a été arrêté avant de fuir", a-t-il précisé.

De son côté, la télévision d'Etat a indiqué dans un bandeau que "Riad Hijab a été démis de ses fonctions de Premier ministre", et que Omar Ghalawanji, vice-Premier ministre et ministre de l'Administration locale, avait été désigné pour "expédier temporairement les affaires courantes".

Selon le quotidien gouvernemental Techrine, M. Hijab avait présidé dimanche deux réunions au ministère de l'Administarion locale "sur les mesures à prendre pour réaménager les régions purifiées des groupes terroristes armés", terme par lequel les autorités désignent opposants et rebelles.

Le 6 juin, le président Bachar al-Assad avait chargé M. Hijab, alors ministre de l'Agriculture, de former un nouveau gouvernement, après les législatives de mai.

sk-ao/sbh

PLUS:afp