Une équipe de l’Université du Texas a découvert que certaines cellules souches cancéreuses étaient responsables des récidives de certains cancers, mentionne la revue Science.

Les chercheurs ont étudié le cancer du cerveau sur des souris génétiquement modifiées, afin d’avoir une des formes très agressives du cancer du cerveau, un glioblastome, qui est la forme la plus fréquente de tumeur maligne. Le taux de survie est de un an environ après le diagnostic. Souvent, on note des récidives de ce cancer, même après la chimiothérapie.

Les souris ont été traitées et ensuite, à l’aide d’une analyse génétique, les scientifiques ont trouvé un sous-ensemble tumoral qui serait lié aux récidives.

Il pourrait donc être possible de trouver le moyen de supprimer ces cellules souches afin d’éviter le risque de récidives et ainsi, combattre plus efficacement les tumeurs agressives et tenaces.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net