NOUVELLES

Attaque dans le Sinaï: Washington se dit prêt à aider l'Egypte

06/08/2012 02:57 EDT | Actualisé 06/10/2012 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont condamné lundi l'attaque survenue la veille dans le Sinaï qui a coûté la vie à 16 gardes-frontières, précisant qu'ils étaient prêts à aider l'Egypte à assurer la sécurité dans la péninsule.

"Nous condamnons de la façon la plus ferme possible l'attaque terroriste mortelle d'hier", a indiqué un porte-parole du département d'Etat, Patrick Ventrell, en présentant ses condoléances aux familles des victimes ainsi qu'au nouveau président égyptien Mohamed Morsi.

"La situation en terme de sécurité dans le Sinaï est un sujet que nous avons abordé avec les autorités égyptiennes, c'est une question d'inquiétude permanente pour nous", a souligné M. Ventrell devant des journalistes à Washington.

Il a par ailleurs assuré que Washington se tenait "prêt à aider le gouvernement égyptien" dans ses efforts, tels que promis par le président Mohamed Morsi, pour sécuriser le Sinaï.

Des hommes armés ont attaqué dimanche un poste-frontière entre l'Egypte et Israël, tuant 16 gardes-frontières égyptiens, avant de pénétrer avec un véhicule blindé sur le territoire israélien où ils ont été neutralisés.

Le commando est soupçonné de faire partie de la mouvance islamiste "jihadiste" selon un responsable égyptien de la sécurité.

Le président Morsi, qui a pris ses fonctions le 30 juin en tant que premier dirigeant égyptien élu démocratiquement, a déclaré dans une allocution télévisée que des "instructions claires" avaient été données pour reprendre "le contrôle total du Sinaï", où la situation s'est détériorée après la chute en 2011 de son prédécesseur, Hosni Moubarak, sous la pression d'une révolte populaire.

La question de la sécurité dans le Sinaï a été abordée par la secrétaire d'Etat Hillary Clinton lors de sa rencontre avec M. Morsi au Caire le mois dernier.

"Il s'agit clairement d'une question sur laquelle les autorités égyptiennes ont promis d'agir", a souligné M. Ventrell.

"Alors que nous sommes dans une période de transition capitale pour l'histoire de l'Egypte, beaucoup de changements surviennent dans le pays. Concernant les prochaines étapes vers la consolidation de l'Egypte, il reste des domaines qui continuent d'attirer notre attention et le Sinaï est l'un d'entre eux".

jkb/sam/bdx

PLUS:afp