NOUVELLES

Un commando à bord d'un véhicule blindé a pénétré en Israël depuis l'Egypte (armée)

05/08/2012 04:06 EDT | Actualisé 05/10/2012 05:12 EDT

Un commando à bord d'un véhicule blindé égyptien est parvenu dimanche soir à pénétrer dans le sud d'Israël, près du poste-frontière de Kerem Shalom, avant d'être neutralisé, a indiqué un porte-parole de l'armée israélienne.

"A environ 20H00 (17H00 GMT), un groupe d'hommes armés a pris d'assaut un poste-frontière égyptien dans le Sinaï et tué 10 à 15 personnes. Ils ont ensuite pris le contrôle de deux véhicules blindés qui se sont dirigés vers le poste-frontière de Kerem Shalom", a-t-il expliqué.

"Une explosion s'est produite dans un des véhicules avant qu'il n'atteigne le territoire israélien, tandis que le deuxième a été attaqué par l'armée de l'air israélienne. Il n'y a pas eu de victime du côté des soldats israéliens", a-t-il ajouté.

La radio publique a précisé qu'un hélicoptère israélien avait attaqué le véhicule et que trois "terroristes" présents à bord avaient été tués.

Selon des sources militaires, le second véhicule blindé a réussi à pénétrer d'une centaine de mètres en territoire israélien avant d'être neutralisé.

Dans la nuit, l'armée israélienne menait des opérations dans le secteur à la recherche d'autres membres du commando susceptibles de se trouver en territoire israélien, a ajouté le porte-parole militaire.

D'après le ministère égyptien de la Santé, 15 gardes-frontière égyptiens ont été tués dans l'attaque contre le barrage et sept ont été blessés.

Alors qu'un haut responsable de la sécurité cité par l'agence officielle égyptienne Mena a affirmé que les assaillants étaient des "jihadistes" venus de la bande de Gaza, une porte-parole de l'armée israélienne, le lieutenant colonel Avital Leibovich, a pour sa part indiqué qu'il était trop tôt pour déterminer l'affiliation des membres du commando et quel était leur objectif.

"Une des hypothèse est qu'ils voulaient enlever des soldats israéliens", a-t-elle ajouté.

La porte-parole a précisé que cette infiltration n'était pas liée à la mort d'un activiste palestinien tué plus tôt dans le journée par un drone israélien dans le sud de la bande de Gaza.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a salué dans un communiqué "l'action déterminée de l'armée et du Shin Beth (le service de sécurité intérieure) qui a permis de faire échouer un gros attentat contre des civils israéliens".

Le ministre de la Défense Ehud Barak a pour sa part affirmé que "la manière dont les membres de ce commando ont agi illustre de nouveau la nécessité pour les autorités égyptiennes d'agir fermement pour rétablir la sécurité et lutter contre le terrorisme dans le Sinaï", qui échappe largement à leur contrôle depuis la chute de Hosni Moubarak en février 2011.

Parallèlement, la police du mouvement islamiste Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a annoncé avoir fermé tous les tunnels de contrebande pour éviter toute fuite des membres du commando de l'Egypte vers Gaza.

Des témoins palestiniens ont confirmé à l'AFP que tous les tunnels avaient été fermés par la police qui a également déployé des renforts à la frontière.

Israël accuse depuis des mois des activistes palestiniens venus de Gaza de s'infiltrer via l'Egypte pour perpétrer des attaques.

Le 18 août 2011, un commando venu du Sinaï avait tendu une triple embuscade à 20 km au nord d'Eilat, tuant huit Israéliens, dont un soldat et un policier. Poursuivant les assaillants, les forces israéliennes en avaient tué sept, ainsi que cinq policiers égyptiens dans des échanges de tirs, déclenchant une crise entre les deux pays.

En juin, des activistes infiltrés à la frontière avaient aussi tendu une embuscade à deux voitures transportant des ouvriers du bâtiment israéliens, tuant l'un d'eux et déclenchant une fusillade au cours de laquelle deux des assaillants avaient péri.

Pour tenter d'empêcher ces infiltrations et attaques, Israël a accéléré la construction d'une clôture, avec un système d'alarme électronique, le long des 240 km de la frontière avec l'Egypte.

bur-jlr/cco

PLUS:afp