NOUVELLES

Terrorisme: deux suspects tchétchènes inculpés et incarcérés à Madrid

05/08/2012 08:16 EDT | Actualisé 05/10/2012 05:12 EDT

MADRID - Les deux Russes d'origine tchétchène arrêtés mercredi en Espagne et soupçonnés d'avoir projeté un attentat en Europe ont été inculpés dimanche à Madrid d'appartenance à une organisation terroriste et possession d'explosifs.

Le juge Pablo Ruz de l'Audience nationale a ordonné leur incarcération provisoire dans l'attente qu'une date soit fixée pour les audiences, selon un communiqué du tribunal.

Les deux suspects ont été identifiés comme Eldar Magomedov et Mohamed Ankari Adamov. Le magistrat ajoute que des éléments de preuves indiquent qu'ils appartiendraient ou formeraient une partie d'une organisation terroriste.

Le juge Ruz précise avoir pris sa décision après avoir passé en revue des éléments fournis par le département américain de la Justice, les autorités judiciaires françaises et les services de police de Gibraltar et de la Fédération de Russie.

Les deux Russes avaient été interpellés le 1er août à Ciudad Real dans le centre de l'Espagne, alors qu'ils faisaient apparemment route vers la frontière française en autocar. Le lendemain, un ressortissant turc, identifié par le communiqué de l'Audience nationale comme Cengiz Yalcin, a été arrêté à La Linea dans le sud-ouest du pays, à la frontière avec Gibraltar. Cet homme, auquel les deux suspects ont été liés, a été inculpé vendredi pour détention d'explosifs, retrouvés à son domicile de La Linea, et d'un engin susceptible d'être utilisé dans un attentat terroriste.

D'après le communiqué de l'Audience nationale, les éléments fournis par la Russie relient Eldar Magomedov à des organisations terroristes internationales et il s'est rendu au Pakistan et en Afghanistan à partir de 2010. Les documents fournis par les autorités américaines révèlent qu'il aurait pu agir sous le nom de Muslin Dost et avoir été impliqué dans des activités terroristes en 2010 en Afghanistan et dans la région montagneuse du Waziristan dans le nord-ouest du Pakistan.

Les deux suspects tchétchènes avaient voyagé en France avant de gagner l'Espagne en avril ou mai de cette année. Ils ont séjourné à La Linea où ils auraient pris des leçons de parapente avec Cengiz Yalcin, qui travaillait depuis des années dans le secteur du bâtiment à Gibraltar.

Si le communiqué du juge Ruz ne révèle pas le nom de l'organisation terroriste à laquelle ils sont soupçonnés d'appartenir, il précise que les deux hommes "ont reconnu partiellement" leurs liens avec le groupe en question.

Le ministre espagnol de l'Intérieur Jorge Fernandez Diaz avait présenté jeudi les suspects tchétchènes comme des membres présumés d'Al-Qaïda, ajoutant que Cengiz Yalcin était soupçonné d'avoir servi de facilitateur.

PLUS:pc