La foule qui attendait Snoop Dogg au parc Jean-Drapeau samedi, dans le cadre du festival de musique Osheaga, avait doublement raison de s’impatienter. Non seulement, le rappeur américain a fait languir ses fans pendant 40 minutes avant de monter sur scène mais en plus, ces derniers ne pouvaient savoir sous quel titre il allait se présenter. Snoop «Bling Bling» Dogg ? Snoop «Rastaman» Lion ?

Snoop est finalement sorti des coulisses alors que jouait l’air dramatique Carmina Burana (Carl Off). Étrange! Accompagné de ses nombreux invités (musiciens et danseurs), Snoop Dogg allait offrir un bon «dernier» (qui sait !) party hip hop aux Montréalais présents. Il faut mentionner que le Californien a récemment changé de nom pour Snoop Lion, souhaitant lancer un projet raggae suite à un voyage qui l’a profondément marqué… Tellement qu’il pense être la réincarnation de Bob Marley !

Ce changement musical donnait beaucoup de piquant à la prestation. Son spectacle de 2010 faisant partie des annales du festival Osheaga, il fallait donc se renouveler un peu ! Ce soir, Snoop était carrément à mi-chemin dans sa transformation artistique ; avec des feuilles de marijuana en arrière-plan, des vêtements aux couleurs de la Jamaïque et son fameux bonnet de rastaman, il conservait toutefois son énorme bague au doigt, prouvant ainsi qu’il demeurait le Dogg que ses fans avaient envie de voir.

Que de succès!

Le rappeur de 40 ans a officiellement lancé le party lorsqu’il a entamé la pièce P.I.M.P. Puis, il a offert ses meilleures chansons ; All I Do Is Win, Next Episode (Dr.Dre) (moment fort apprécié de tous), Nuthin but a G Thang, California Gurls (Katy Perry), Jump Around (House of Pain) et Drop it Like it’s Hot.

À un moment, il a pris une bonne «puff» de son joint, a lancé son nouveau nom «Snoop Lion» et a envoyé à l’assistance le premier simple de son prochain album Reincarnated, La La La. À partir de cet instant, les mots «smoke» et «weed» sont devenus récurrents dans quasiment chaque phrase ! L'assistance a rapidement saisi l'essence du personnage Lion...

Le meilleur pour la fin

Plus la soirée avançait, plus Snoop en donnait ! La foule a eu droit à une version très très très sensuelle de I Wanna Fuck You (Akon). Les deux danseuses du rappeur se donnaient pleinement sur leur chaise avec des mouvements aussi explicites que les paroles de la chanson. Instants magiques lorsque l’artiste a interprété Young, Wild & Free. Il a d’abord offert une version douce du morceau avec claquements de doigts, sifflements et murmures avant d’y aller pour une variante complètement festive du même titre!

Les fans ont quitté le parc Jean-Drapeau complètement ravis par la performance que Snoop Dogg venait d’offrir. Le rappeur a d’ailleurs promis qu’il reviendrait à Montréal aussi souvent qu’on lui demanderait.

----

En bref, selon le Huffington Post Québec

On lui donne la carte «chouchou» du festival : Feist
Loin d’en être à sa première présence au festival Osheaga, l’artiste néo-écossaise ne lasse personne de ses concerts. Avec ses longs cheveux, sa douce voix maitrisée à la perfection, Leslie Feist a une fois de plus séduit ses fans montréalais en présentant son plus récent effort, Metals et quelques titres de The Reminder. Sa version rythmée de The Limit to Your Love et celle de Sealion en fin de prestation ont été vivement applaudis.

On fait un piknic avec : SBTRKT
La foule du piknic electronik était débordante pour la présence du producteur londonien Aaron Jerome et de Sampha, le chanteur que l’on entend sur le projet SBTRKT (se prononce Subtract). Dubstep, house, soul, le duo ratisse très large sur le plan musical!

La performance bonbon : The Raveonettes
Avec un nouvel album en 2011 et un album à paraître en 2012, le duo danois The Raveonettes a démontré à ses fans aujourd’hui qu’il n’a pas du tout dérogé de son bon rock saturé et de ses mélodies bien sucrées inspirées des années 50. En plus, Sune et Sharin en ont conquis plus d’un en interprétant leurs succès Beat City et That Great Love Sound.

On veut vous revoir à Montréal le plus vite possible: Portugal. The Man
Sept albums plus tard et voilà qu’on découvre enfin Portugal. The Man à Montréal! Le quatuor américain (Alaska-Oregon) a proposé l’ingénieux album In the Mountain In the Cloud avec beaucoup d’habilité sur la scène de la rivière. Habitués des spectacles, les quatre musiciens s’en sont donnés à cœur joie dans des improvisations musicales rock qui rappelaient quelque peu l’époque «flower-power».

Il faisait trop chaud pour que l’on apprécie : Calexico
Des instrumentistes hors pair ! La prestation hyper énergique, rythmée et ensoleillée de Calexico aurait charmé davantage de fans si une température plus modérée avait été au rendez-vous. Les amateurs du groupe marmonnaient les paroles de quelques pièces, mais la chaleur endormait carrément l’assistance. Bien malheureux !

La prestation qui se démarque : Yeasayer
Ce qui est intéressant de la formation Yeasayer, c’est qu’elle offre en concert des versions complètements différentes de ses chansons. Ainsi, leurs succès Madder Red et O.N.E revivent autrement, étant peaufinées différemment ! La prestation de Yeasayer à Osheaga était rythmée, avec peu de pauses entre les chansons et beaucoup de nouveau matériel présenté. Seul hic : le bodysurfing. Quelqu’un peut expliquer pourquoi autant de personnes ont décidé de se lancer dans les airs durant la prestation. Du bodysurfing pendant Yeasayer !? Vraiment ?

Loading Slideshow...
  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Brand New (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Brand New (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Brand New (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Brand New (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Calexico (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Calexico (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Calexico (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Calexico (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Dumas (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Dumas (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Dumas (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Dumas (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Feist (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Feist (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Feist (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Feist (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Feist (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Feist (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Garbage (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Garbage (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Garbage (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Garbage (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Garbage (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Garbage (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Garbage (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Garbage (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Garbage (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Plants and Animals (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Plants and Animals (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Plants and Animals (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Plants and Animals (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Plants and Animals (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Plants and Animals (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Snoop Dogg (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Snoop Dogg (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Snoop Dogg (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Snoop Dogg (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Snoop Dogg (Crédit photo: Marc Young)

  • Festival Osheaga 2012: Jour 2

    Snoop Dogg (Crédit photo: Marc Young)