INTERNATIONAL

Un activiste palestinien tué par un drone israélien à Gaza

05/08/2012 08:07 EDT | Actualisé 05/10/2012 05:12 EDT
AP
A Palestinian displays the Palestinian flag during clashes with Israeli forces at Qalandia checkpoint between Jerusalem and Ramallah, Friday, Sept. 23, 2011. Palestinian President Mahmoud Abbas says he has asked the United Nations to admit the state of Palestine as a full member. The move defies U.S.-led international pressure on Abbas to abandon such a bid. (AP Photo/Tsafrir Abayov)

Un activiste palestinien a été tué et un autre blessé par un tir de drone israélien sur Rafah dans la bande de Gaza dimanche, ont rapporté des sources médicales et des témoins palestiniens.

Selon ces sources, Eid Hijazi, 23 ans, membre des Comités de résistance populaire, groupe radical palestinien, a été tué alors qu'il circulait à moto avec un autre homme, qui a été blessé.

Un porte-parole de l'armée israélienne a confirmé l'attaque identifiant le blessé comme étant Ahmed Saïd Ismaïl, "l'un des responsables de l'attaque terroriste menée à la frontière israélo-égyptienne le 18 juin 2012".

Selon l'armée israélienne, un commando venu d'Egypte s'était attaqué à cette date à un convoi de véhicules transportant des Israéliens travaillant à la construction de la clôture frontalière avec le Sinaï égyptien. Deux membres du commando et un ouvrier israélien avaient été tués.

Cette attaque avait de nouveau enflammé la situation entre Israël et la bande de Gaza. Quinze Palestiniens de Gaza avaient été tués lors de raids aériens de l'armée israélienne lancés en représailles à des tirs palestiniens de roquettes sur le sud d'Israël.

L'armée a en outre accusé dans son communiqué MM. Ismaïl et Hijazi de préparer avec d'autres activistes une attaque contre des civils israéliens via la même frontière.

A la suite de cette attaque, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a félicité dans un communiqué l'armée ainsi que le Shin Beth, le service de sécurité intérieure, pour "l'action précise qui a été menée dans la bande de Gaza".

En fin de journée, deux roquettes tirées à partir de la bande de Gaza ont explosé dans le secteur de Shaar Hanegev dans le sud d'Israël, sans faire ni victime ni dégât, a par ailleurs annoncé un porte-parole de l'armée.

sa-jjm/jlr/cco