NOUVELLES

Les 33 mineurs chiliens soulignent le 2e anniversaire de leur sauvetage

05/08/2012 10:10 EDT | Actualisé 05/10/2012 05:12 EDT

SANTIAGO, Chili - Le Chili a souligné dimanche le deuxième anniversaire de l'effondrement de la mine San Jose dans le désert de l'Atacama, honorant du même coup les 33 mineurs qui sont restés coincés sous terre pendant 69 jours, un record de tous les temps.

Le président Sebastian Pinera s'est déplace jusqu'à la ville de Copiapo au nord du pays pour rejoindre les hommes à l'entrée de la mine qui a failli devenir leur tombeau. Ensemble, ils ont dévoilé une croix haute de cinq mètres, un monument connu sous le nom des «33 mineurs d'Atacama: le miracle de la vie».

Les mineurs disent avoir ressenti l'équivalent d'un tremblement de terre lorsque le puits de mine s'est effondré sur eux le 5 août 2010, remplissant de poussière suffocante les tunnels de la mine de cuivre et d'or. Les gens à la surface n'ont pas su avant deux semaines qu'ils avaient survécu.

Un mince puits vertical aura finalement permis d'annoncer qu'ils étaient toujours en vie. ce puits a permis de leur acheminer de la nourriture et de l'eau tandis que des équipes d'urgence creusaient un trou plus large. Finalement, lors d'une opération sans faille qui a pris fin durant les premières heures du 13 octobre, les mineurs ont été extraits du sol.

Après leur célébrité temporaire, toutefois, plusieurs rescapés se sont retrouvés démunis et ont dû trouver du travail dans les quartiers mal famés de Copiapo. D'autres ont aussi commencé à souffrir de problèmes psychologiques, sombrant dans l'alcool et la drogue.

PLUS:pc