NOUVELLES

Le premier cosmonaute syrien se réfugie en Turquie (média)

05/08/2012 12:16 EDT | Actualisé 05/10/2012 05:12 EDT

Pilote de l'armée de l'air et premier cosmonaute syrien, le général Mohammad Ahmad Fares est arrivé en Turquie dimanche, alors que l'escalade des violences s'aggrave dans son pays déchiré par un conflit, a rapporté l'agence Anatolie.

Avant d'entrer en Turquie, le général Fares s'est rendu, selon l'agence, au siège de l'Armée syrienne libre (ASL, formée de déserteurs et de civils armés) à Alep en signe de solidarité avec les rebelles aux prises avec les troupes du régime dans cette métropole du nord de la Syrie.

Né à Alep en 1951, le général Fares, qui avait déjà tenté de fuir la Syrie à trois reprises, a été le premier Syrien à voyager dans l'espace.

En 1987, il avait fait partie d'un vol de plusieurs jours à bord de Soyouz vers la station Mir. Il avait reçu le titre de Héros de l'Union soviétique et avait été décoré de l'Ordre de Lénine, précise l'agence turque.

Cette défection, qui n'a pour le moment suscité aucune réaction officielle, était en revanche commentée avec humour sur les réseaux sociaux par les militants anti-régime.

"Le régime a annoncé avoir expulsé l'ambassadeur de la Lune en Syrie après que notre astronaute (...) a fait défection", ironise @NMSyria dans un tweet.

D'autres internautes faisaient référence à des déclarations du chef de la diplomatie syrienne Walid al-Mouallem qui avait qualifié la révolte contre le régime de "conspiration universelle".

"Maintenant c'est vraiment une conspiration intergalactique et cosmique contre (le président Bachar al-) Assad", pouffe le twitteur @AramHamath.

Sorti pilote de l'académie de l'armée de l'air d'Alep en 1973, le général cosmonaute avait fait partie de l'équipage soviétique sur la station Mir en 1987 et obtenu pour cet exploit le titre de Héros de l'Union soviétique et l'Ordre de Lénine.

Les opposants ont également posté sur YouTube, une vidéo de l'échange entre le général Fares qui se trouve dans l'espace et le président Hafez al-Assad, père de l'actuel chef de l'Etat.

"Je vous annonce que nous volons pour la première fois dans le ciel au dessus de notre Syrie bien-aimée", dit le général alors que la caméra le montre avec l'équipage soviétique.

Hafez al-Assad lui demande alors "d'envoyer ses salutation à nos amis soviétiques qui sont avec lui dans l'espace".

fo/sr/sk/sbh

PLUS:afp