NOUVELLES

JO-2012 - Phelps c'est fini, place aux autres maintenant !

05/08/2012 01:10 EDT | Actualisé 05/10/2012 05:12 EDT

Après des années d'un règne quasi exclusif, Michael Phelps a tiré sa révérence à l'issue des Jeux de Londres, où les futures nouvelles stars de la natation mondiale ont posé leurs marques, comme Missy Franklin, Chad Le Clos, Yannick Agnel ou encore de jeunes Chinois.

Londres marque la fin d'une époque, d'une véritable ère "phelpienne" durant laquelle la mégastar américaine a trusté nombre de premières places. Mais ces Jeux ont aussi marqué la fin d'autres nageurs de renom, qui n'ont pourtant pas encore 30 ans, mais qui ont cédé leur place à toute une nouvelle génération.

Ces jeunes, âgés de 15 à 22 ans, ont pris la main à quatre ans des JO de Rio.

. Les Etats-Unis dominants, la Chine imposante

Les Etats-Unis ont parfaitement tenu leur rang de meilleure nation avec un total de 30 médailles, dont 16 en or. Ils devancent la Chine, qui affiche 10 médailles au compteur dont 5 en or. La Chine, qui a accueilli les Jeux en 2008 et mis les moyens pour que ses athlètes soient performants. Au 3e rang, arrive la France, qui a récolté 7 médailles dont 4 en or, du jamais vu. L'Australie, arrivée ambitieuse, s'est contentée de 10 médailles dont seulement une en or. Sans oublier l'Allemagne, repartie avec un "zéro pointé", en raison notamment de la faillite de ses cadres Paul Biedermann et Britta Steffen.

. La fin de maître Phelps

A 27 ans, Michael Phelps (6 médailles dont 2 or à Londres) a choisi d'arrêter d'engranger titres et records pour tourner définitivement la page de la natation. Arrivé lors des JO de Sydney en 2000, à l'âge de 15 ans, il s'est hissé bien au-delà des tous meilleurs pour devenir le nageur le plus titré des l'histoire des JO (18), l'athlète le plus médaillé de tous les temps (22) et le premier nageur à détenir 3 titres olympiques consécutifs sur une même distance. Entre autres.

. Missy Franklin enfile le costume de Phelps

A 17 ans, l'Américaine Missy Franklin est tout aussi précoce, talentueuse et polyvalente que l'était Phelps. Première nageuse américaine engagée sur 6 épreuves aux JO, elle a décroché 5 médailles dont 4 en or après avoir percé l'an dernier lors des Mondiaux-2011 à Shanghai (5 médailles dont 3 en or). Elle s'est fendue également d'un record du monde sur 200 m dos, SA course. Grande, puissante et dotée de qualités aquatiques innées, elle a aussi un mental solide.

. Schmitt, Le Clos et les autres

Franklin n'est pas la seule "ado" à avoir capté l'attention. Sa compatriote Allison Schmitt, 18 ans, s'est offert trois médailles d'or, dont une sur le 200 m libre. Le Sud-Africain Chad Le Clos, 20 ans, a glané son premier grand titre sur 200 m papillon, en coiffant à la touche le grand spécialiste de la distance, Phelps.

. La France surprend avec 3 nageurs d'exception

La France, qui a produit de grands champions comme Laure Manaudou ou Alain Bernard, a créé la surprise en se hissant comme 3e nation grâce à trois nageurs exceptionnels: Yannick Agnel (20 ans, 3 médailles dont 2 en or), Camille Muffat (22 ans, 3 médailles dont une en or) et Florent Manaudou (21 ans), titré sur 50 m libre. Agnel a reçu les compliments de Phelps après sa victoire sur 200 m libre, l'une des 5 plus belles courses de l'histoire, selon le champion américain.

. La Chine, entre succès et suspicions

La Chine a été impressionnante à Londres avec 5 médailles d'or enlevées de façon incroyable. Ce fut d'abord Ye Shiwen, 16 ans, sur 400 m 4 nages, record du monde à la clé. Elle a réussi le doublé (avec le 200 m 4 nages) et ses performances ont fait naître certaines interrogations sur la nature de sa préparation. Sun Yang, 20 ans, vainqueur sur 400 m libre, a été sensationnel sur 1500 m libre en battant le record du monde de 3 secondes !

. Neufs records du monde sont tombés

Deux ans et demi après la fin des combinaisons entièrement en polyuréthane qui ont favorisé la performance, neuf records du monde ont été battus à l'Aquatics Centre de Londres. En 2008, aux Jeux de Pékin, en pleine euphorie des "combi miracles", 23 marques mondiales avaient été améliorées. Nombre d'observateurs avaient prédit qu'il faudrait au moins dix ans pour battre les records établis en combinaison. A tort donc !

sc/pga/jr

PLUS:afp