NOUVELLES

JO-2012 - Missy Franklin, l'héritière de Phelps

05/08/2012 01:17 EDT | Actualisé 05/10/2012 05:12 EDT

Melissa "Missy" Franklin, révélation aquatique des jeux Olympiques de Londres grâce à quatre titres et deux records du monde, n'a que 17 ans, mais se dit déjà prête à suivre les traces de son illustre compatriote Michael Phelps, son modèle et inspirateur.

"Apprendre à connaître Michael, le soutenir depuis les tribunes, le voir devenir l'Olympien le plus médaillé de l'histoire, c'est tellement inspirant! Ca me donne tant de motivation", s'enthousiasme la jeune fille, sacrée sur 100 m et 200 m dos, ainsi qu'en relais 4x200 m libre et 4x100 m 4 nages.

"Je ne crois pas que quelqu'un puisse prendre un jour sa place, suivre ses traces. Elles sont trop immenses mais peut-être que je peux faire un petit bout de chemin à leur côté", ajoute-t-elle, avouant avoir "appris en le regardant nager et faire toujours le mouvement juste."

La native d'Aurora (Colorado), récent théâtre d'une tuerie lors de la première du film Batman, a un certain nombre d'atouts pour s'engouffrer dans le sillage de Phelps devenu à Londres le détenteur du record des médailles olympiques (22). A 17 ans et trois mois, elle mesure déjà 1,87 m et chausse du 46 ce qui complexerait toute adolescente, mais ravit son père qui admire ses "palmes intégrées".

Même Phelps, dit-on, s'est répandu en compliments sur l'énergie de sa cadette. "Mon énergie, je la puise chez mes coéquipières et mes entraîneurs. Sortir de l'eau et voir tout le monde sourire, te féliciter, c'est génial", glisse la jeune fille, qui mêle souvent des éclats de rire à ses paroles.

Si elle s'est révélée au grand public tout au long de son marathon de six épreuves, Missy Franklin ne s'est pas fait un nom à Londres. Elle avait déjà impressionné le milieu de la natation l'an dernier, en conquérant trois titres au Mondiaux de Shanghai, et cinq médailles au total.

Son record du monde sur 200 m dos et, plus collectif, celui du 4x100 m 4 nages, n'ont donc surpris personne autour du bassin londonien.

Mais le succès n'a pas grisé l'adolescente qui a refusé, après ses exploits aux Mondiaux, plusieurs contrats publicitaires afin de se concentrer sur ses études.

"Il faut que je choisisse une université et que je me tienne à mes études" dit-elle. "C'est mon premier objectif. Je sais que les quatre années qui viennent vont être formidables et j'espère que je serai à Rio", lors des prochains jeux Olympiques où elle n'aura que 21 ans.

"Mais j'ai gagné tant en motivation à être ici sur le podium et à voir se lever le drapeau américain!", avance-t-elle.

A Rio, Phelps ne sera plus là pour inspirer Missy Franklin, c'est sûr. "Il a une telle importance dans notre équipe, il a fait tellement pour la natation qu'il va vraiment nous manquer terriblement".

Missy entend profiter de ses derniers instants avec "maître Phelps" pour lui demander quelques conseils. Mais, pas sur la natation. "Je veux lui parler de l'université puisque j'y vais à la rentrée". Etonnante !

sc-ryj/pga/jr

PLUS:afp