NOUVELLES

JO-2012 - Lutte gréco-romaine: Reihanpour enfin, Vlasov confirme

05/08/2012 04:36 EDT | Actualisé 05/10/2012 05:12 EDT

L'Iranien Hamid Mohammad Soryan Reihanpour, quintuple champion du monde, a enfin conquis le titre olympique des -55kg en lutte qu'il avait laissé échapper il y a quatre ans, tandis que le Russe Roman Vlasov a confirmé sa suprématie actuelle sur les -74kg.

Champion du monde en 2005, 2006, 2007, 2009 et 2010, Soryan Reihanpour, 26 ans, n'avait terminé que 5e lors des derniers jeux Olympiques, à Pékin, où il était pourtant ultra favori.

Il s'est imposé sans discussion, par 3 à 0 (2-0, 1-0), sur Bayramov, le vice-champion olympique et champion du monde en titre pour remporter le premier titre pour son pays dans la discipline, le premier également de ces jeux Olympiques pour l'Iran.

Le Russe Mingiyan Semenov et le Hongrois Peter Modos ont obtenu une médaille de bronze.

En -74kg, une catégorie également privée du tenant du titre, comme les -55kg, Roman Vladov s'est logiquement imposé en battant en finale l'Arménien Arsen Julfalakyan, vice-champion du monde 2010.

L'Azerbaïdjanais Emin Ahmadov et le Lituanien Aleksandr Kazakevic obtiennent une médaille de bronze.

Vlasov, 21 ans, originaire de Novosibirsk, a ainsi confirmé son titre mondial décroché en 2011, sa première saison en senior, ainsi que celui remporté aux Championnats d'Europe cette année, le tout sous les yeux de Aleksandr Karelin, héros de la lutte russe, et l'ancien nageur Alexandre Popov.

"Je n'ai pas flanché, je l'ai fait", s'est félicité Vlasov qui succède aux judokas, trois fois médaillés d'or, pour offrir son quatrième titre des JO de Londres à la Russie.

cha/jr

PLUS:afp