Jacques Duchesneau pourrait bien devenir le prochain vice-premier ministre si la Coalition avenir Québec (CAQ) gagne l’élection du 4 septembre prochain, promet son chef, François Legault. Une promesse qui a pour but de réaffirmer la volonté de la CAQ de faire de l’intégrité le principal enjeu de la présence campagne électorale.

«L’entrée en scène de M. Duchesneau confirme de façon éloquente la position de la CAQ comme champion de la lutte pour l’intégrité et pour l’élimination de la corruption et du gaspillage», a lancé François Legault en conférence de presse.

En plus d’attribuer la responsabilité de vice-premier ministre à son nouveau candidat vedette dans le comté de St-Jérôme, advenant un scrutin qui lui serait favorable, François Legault promet également de créer un comité interministériel à l’intégrité. Comité qui serait présidé par Jacques Duchesneau et qui disposerait des ressources nécessaires, affirme le chef de la CAQ.

Des promesses qui semblent satisfaire l’ancien directeur de l’Unité anticollusion, Jacques Duchesneau. Ce dernier n’a d’ailleurs pas hésité à rappeler que les mesures qui accompagnaient son rapport avaient permis d’économiser 347 millions aux contribuables québécois. «Il faut fermer le robinet parce que le bain déborde», a-t-il lancé.

Point intéressant, François Legault a décidé de ne pas soumettre Jacques Duchesneau à l’obligation d’amasser 25 000$ en guise de frais de campagne, contrairement aux 124 autres candidats de la CAQ.

Une décision qui semble satisfaire le principal intéressé. «Il faut d’abord revoir le financement des partis politiques», a-t-il affirmé, se disant prêt à faire la lutte au financement occulte des partis politiques.

Une candidature logique

Jacques Duchesneau a également a expliqué que la note de 8 sur 10 dont Jean Charest s’était attribué cette semaine en matière d’intégrité l’avait convaincue de se présenter. «Je donne plutôt un 2 sur 10 à monsieur Charest», a-t-il lancé de façon ironique.

Pourquoi se présenter sous la bannière de la Coalition ? Une simple suite logique après avoir publiquement mis de l’avant des idées pour changer l’ordre des choses en matière d’intégrité et de financement des partis politiques, a-t-il expliqué.
«Je veux que les choses se réalisent», a-t-il insisté, indiquant que la CAQ représentait le meilleur véhicule politique pour faire avancer ses idées.

De plus, M. Duchesneau a indiqué avoir fait l’ensemble des vérifications afin de s’assurer que la CAQ répondait à un exemple de propreté en matière de financement, s’appuyant sur des analyses de deux avocats, dont son fils. Il n’a pas caché non plus avoir joué un rôle dans le départ de l’ancien agent officiel de la CAQ, Marc Deschamps, associé au scandale du Faubourg Contrecoeur, en janvier dernier.
Or, le candidat caquiste dans St-Jérôme n’a pas caché avoir été approché timidement par des gens de l’organisation du Parti québécois pour se présenter. Invitation qu’il a déclinée.

Loading Slideshow...
  • Christian Picard

  • Dany Turcotte

  • Bruno Guglielminetti

  • Sofia Benzakour

  • Kathleen Lévesque

  • Katia Gagnon

  • Patrick Poirier

  • Nicole Daigle

  • marc-andré lacelle

  • Bahador Zabihiyan

  • Guillaume Rousseau

  • Katia Gagnon

  • Katia Gagnon

  • Rosalie Readman

  • Keven Belanger

  • Christine St-Pierre

  • Steeeeeeve!!!

  • Joe Darwin

  • Martin Laverdure

  • Christian Savard


Loading Slideshow...
  • Pauline Marois et sa candidate Djemila Benhabib, victime de racisme de la part du maire de Saguenay Jean Tremblay

  • Jean Charest présente des engagements envers les jeunes

  • Jean Charest à la rencontre de futurs électeurs

  • Jean Charest pendant le congrès des Jeunes libéraux

  • Pauline Marois prend une petite fille dans ses bras

  • Pauline Marois a fait allusion au poids du candidat caquiste Gaétan Barrette

  • François Legault prononce un discours

  • François Legault visite une entreprise de tomates biologiques

  • Jean Charest présente ses engagements pour les enfants fréquentant l'école primaire

  • Jean Charest visite un établissement industriel

  • François Legault dans une épicerie

  • François Legault répond aux questions des journalistes

  • Pauline Marois, bébé dans les bras

  • Pauline Marois promet l'intégrité dans son équipe à la suite d'un discours

  • Manon Massé, la députée de Québec solidaire qui fait bien jaser

  • Jacques Duchesneau est présenté comme nouveau candidat

  • Legault tout sourire: Jacques Duchesneau serait candidat pour la CAQ.

  • Gaétan Bolduc... heu, Barrette.

  • Jean Charest et son candidat Alain Paquet

  • Jean Charest auprès de futurs électeurs

  • Jean Charest à Saint-Hyacinthe

  • Pauline Marois prononce un discours

  • Pauline Marois se rend au marché Atwater

  • ...et prend le métro avec Léo.

  • Le député indépendantiste Pierre Curzi prête main-forte à Jean-Martin Aussant

  • Le chef d'Option nationale auprès de ses partisans

  • Léo Bureau-Blouin et Pauline Marois annoncent les promesses du PQ en matière d'éducation

  • Jean Charest en entrevue à Radio X, à Québec

  • François Legault avec la candidate Sylvie Roy et Maude Cohen

  • François Legault avec la candidate Sylvie Roy et Maude Cohen

  • Amir Khadir et François David le jour du déclenchement des élections

  • Jean Charest annonce le déclenchement des élections