NOUVELLES

Israël interdit à des diplomates d'entrer en Cisjordanie

05/08/2012 09:26 EDT | Actualisé 05/10/2012 05:12 EDT

RAMALLAH, Territoire palestinien - Les Palestiniens ont annulé dimanche une réunion qui devait rassembler des diplomates internationaux pour soutenir leur demande de reconnaissance en tant qu'État auprès des Nations unies, Israël ayant empêché les délégations de quatre pays d'entrer en Cisjordanie.

Cet incident illustre le fait que même si l'Assemblée générale de l'ONU reconnaît un statut d'État observateur non-membre à la Palestine, cette mesure sera largement symbolique parce qu'Israël continue de contrôler les territoires qui constitueraient un tel État. Les Palestiniens ont accusé Israël d'avoir faire échouer ce rassemblement pour empêcher toute manifestation de soutien international.

Le gouvernement palestinien avait espéré accueillir douze délégations du Mouvement des non-alignés, qui rassemble essentiellement des pays d'Amérique latine, d'Afrique et d'Asie, et qui soutient traditionnellement la cause palestinienne. Les visiteurs, parmi lesquels se trouvaient les ministres des Affaires étrangères d'Indonésie et de Malaisie, devaient signer une déclaration de soutien à la demande palestinienne.

Les délégués se sont rassemblés en Jordanie dimanche, se préparant à passer en Cisjordanie. Mais Israël, qui contrôle les points de passage entre la Cisjordanie et la Jordanie, a refusé l'entrée aux diplomates d'Indonésie, de Cuba, de Malaisie et du Bangladesh parce que ces pays n'ont pas de relations diplomatiques avec l'État hébreu, a déclaré le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Yigal Palmor. Il a affirmé que "rien de constructif" ne serait sorti de cette réunion à Ramallah.

Par ailleurs, un avion israélien a attaqué un groupe de militants dimanche dans le sud de la Bande de Gaza, a annoncé Tsahal. Ce groupe était impliqué dans une attaque au cours de laquelle un Israélien avait été tué en juin, a ajouté Tsahal dans un communiqué.

Un responsable des services de sécurité palestiniens a affirmé pour sa part que l'avion avait tiré sur une moto à Rafah, dans le sud de la Bande de Gaza, tuant une personne et en blessant une autre. Selon un autre responsable de la sécurité à Rafah, l'homme décédé, Eid Okal Hijazi, 22 ans, était membre des Comités de résistance populaire, un mouvement de militants.

PLUS:pc