NOUVELLES

De violents combats opposent des rebelles aux forces gouvernementales à Alep

05/08/2012 04:44 EDT | Actualisé 04/10/2012 05:12 EDT

BEYROUTH - De violents combats opposaient dimanche des rebelles aux forces gouvernementales à Alep, dans le nord de la Syrie, ont annoncé des mouvements d'opposition et des militants syriens.

Mohammad Saïd, un militant qui se trouve sur place, a précisé que des affrontements se déroulaient à seulement quelques centaines de mètres de la citadelle médiévale dominant la ville. Selon des militants, les rebelles essayent de progresser et de se rapprocher du centre historique d'Alep.

Les troupes gouvernementales pilonnent sans interruption depuis deux semaines les quartiers d'Alep contrôlés par les rebelles, essentiellement dans le sud-ouest de la plus grande ville de Syrie, située à 350km au nord de la capitale, Damas.

Mohammad Saïd et l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une organisation de militants basée en Grande-Bretagne, ont fait état de bombardements et d'affrontements dimanche essentiellement dans les quartiers de Saladin, al-Sukkari et Hananou. Ils ont précisé que l'armée utilisait des avions de chasse pour écraser les rebelles, essentiellement en mitraillant, mais aussi en bombardant.

"Les avions de chasse sont désormais pour nous aussi communs que les oiseaux dans le ciel", a affirmé Mohammad Saïd.

Le journal pro-gouvernemental "Al Watan" a affirmé dimanche que l'armée syrienne se préparait pour la "bataille décisive". Mais un assaut ne semblait toutefois pas imminent.

Parallèlement, Mohammed Ahmed Faris, le premier Syrien à avoir effectué un vol dans l'espace, en 1987, avec une mission spatiale soviétique, a fait défection et rejoint les forces de l'opposition, a annoncé l'agence de presse officielle turque Anadolu.

Selon Anadolu, cet homme né à Alep en 1951, qui tentait pour la quatrième fois de faire défection, est arrivé dimanche en Turquie. Il s'était auparavant rendu à Alep et avait dit qu'il soutenait l'Armée syrienne libre.

Par ailleurs, la chaîne d'information saoudienne Al-Arabiya a diffusé dimanche une vidéo montrant apparemment des rebelles syriens avec un groupe d'Iraniens enlevés samedi près de Damas. On y voit des hommes, présentés comme étant ces Iraniens, assis par terre, entourés de combattants disant faire partie des "brigades de Baraa".

Un rebelle affirme dans la vidéo qu'un responsable des Gardiens de la révolution fait partie des prisonniers, et que le groupe était en "mission de reconnaissance".

Selon l'agence de presse officielle iranienne SANA, les 48 personnes arrêtées étaient des pèlerins. SANA a précisé que le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi avait parlé au téléphone avec ses homologues turc et qatari, demandant leur intervention pour aider à obtenir leur libération.

Enfin,, le Département d'Etat américain a annoncé dimanche qu'Hillary Clinton se rendra à Istanbul samedi prochain pour discuter avec les dirigeants turcs de la crise en Syrie. La secrétaire d'Etat américaine effectue actuellement une tournée en Afrique.

pyr/AP-v0131-v0188

PLUS:pc