Soirée des joueuses de la Coupe Rogers : quand tennis rime avec mode

Publication: Mis à jour:

La traditionnelle Soirée des joueuses de la Coupe Rogers Banque Nationale avait lieu dimanche, au chic Grand salon 4 de l'Hôtel Fairmount le Reine Élizabeth, à Montréal. Devenu au fil des ans une incontournable activité parallèle au très couru tournoi de tennis, le défilé de mode était cette année animé par Louis-José Houde.

Dès 17h30, les convives étaient invités à fraterniser dans une ambiance glamour, où le champagne coulait à flots. Vêtus de leurs plus beaux atours, les gens ont assisté à l'entrée des sportives qui allaient plus tard fouler la passerelle pour exhiber des morceaux signés Eve Gravel, Martin Lim, Mélissa Nepton, Nadya Toto et Rudsak. Parmi celles-ci figuraient notamment Daniela Hantuchovà, (qui a posé pour le magazine « Sports Illustrated »), la top-modèle et 14e joueuse au monde Maria Kirilenko, Lucie Safarova, Petra Cetkovska, Anastasia Pavyluchenkova, Alexandra Wosniak, Marie-Ève Pelletier et Eugénie Bouchard, qui vient de remporter la finale junior de Wimbledon.
Les hommes, de leur côté, étaient représentés par des mannequins professionnels qui arboraient des créations de CIN Tailleurs. L'événement était présenté par la boutique en ligne Chiccane.com.

Têtes d'affiche

Plusieurs personnalités publiques étaient également de la fête. Accompagnée de son conjoint, Guillaume Gfeller, la médaillée olympique Joannie Rochette avait littéralement consacré sa journée de dimanche au tennis, un jeu qu'elle affectionne particulièrement.
« Aujourd'hui, j'étais vraiment rivée devant mon écran pendant le match opposant Murray et Federer, a raconté la jeune femme. Mon joueur favori, c'est Nadal. Je ne joue pas très souvent au tennis, je ne suis pas très bonne, mais je suis une grande "fan" et j'aime toujours venir à la Coupe Rogers. »

« Moi, tout ce qui est "tennis", je le fais, a candidement déclaré Jean-René Dufort. Je préfère voir du tennis en personne qu'à la télévision, parce qu'il y a plein de choses qu'on ne voit pas, devant un écran. Juste le sifflement de la balle qui vole, c'est quelque chose. Pour moi, voir un match préparatoire en personne est encore plus excitant que d'en voir un avec les plus grandes "stars" à la télé. »

Louis-José Houde, lui, apprend petit à petit à se débrouiller sur un court.

« Je n'avais jamais pris le temps de m'imprégner totalement, d'apprendre à jouer comme il faut, ce que je fais présentement. Je prends maintenant des cours avec Tennis Canada », a affirmé celui qui soutient par ailleurs être toujours célibataire.

Tous sourires, le futur papa Sébastien Benoît, radieux au bras de sa compagne, Karine, enceinte de quatre mois et demi, et Geneviève Brouillette ont aussi fait acte de présence. Cette dernière, qui était porte-parole de la Coupe Rogers l'an dernier, a avoué être fascinée par tout le faste qui se dégage de la Coupe Rogers.

Les profits amassés lors de la Soirée des joueuses seront remis au programme Les petits as du tennis de Tennis Canada, une initiative visant à faire la promotion du tennis en milieu scolaire.

Le volet féminin de la Coupe Rogers en est à sa 120e édition et battra son plein dans la métropole jusqu'au 13 août, au Stade Uniprix. Les hommes, pour leur part, s'affronteront au Centre Rexall de Toronto jusqu'au 12 août, pour une 132e année consécutive.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Coupe Rogers: tapis rouge
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

La Soirée des Joueuses | Envers | Coupe Rogers | Fashion - Mode ...

Coupe Rogers - Rencontre des joueurs autour d'une soirée mode et ...

Coupe Rogers (CoupeRogers) on Twitter