NOUVELLES

Cinq soldats tués dans des attaques contre deux commissariats à Abidjan

05/08/2012 12:49 EDT | Actualisé 05/10/2012 05:12 EDT

ABIDJAN, Côte d’Ivoire - Cinq soldats ivoiriens ont été tués dimanche matin dans des attaques contre deux commissariats à Abdijan, la capitale économique du pays, a-t-on appris auprès du ministère ivoirien de la Défense.

Des hommes armés portant des uniformes militaires ont attaqué deux commissariats dans le quartier de Yopougon à Abidjan, tôt dimanche matin, selon Allah Kouakou Léon, un porte-parole du ministère. Trois militaires ont été tués dans la première attaque et deux dans la seconde.

Le quartier de Yopougon avait été l'un des foyers de violences lors des mois de crise qui avaient suivi la présidentielle de novembre 2010, quand le président sortant Laurent Gbagbo avait refusé de reconnaître sa défaite face à son rival l'actuel chef de l'Etat Alassane Ouattara. Les habitants du quartier avaient massivement voté pour Laurent Gbagbo et avaient résisté pendant des semaines après son arrestation en avril 2011. Depuis les militaires ont pris en charge les opérations de police dans la majeure partie du pays. Une campagne nationale de désarmement des anciens combattants attend encore d'être lancée.

PLUS:pc