NOUVELLES

Boudreau-Gagnon et Marcotte représentent un espoir de médaille en nage synchro

05/08/2012 12:30 EDT | Actualisé 05/10/2012 05:12 EDT

LONDRES - Les Québécoises Marie-Pier Boudreau-Gagnon et Élise Marcotte avaient promis des étincelles en nage synchronisée, et elles ont été en mesure de livrer la marchandise, dimanche, tandis que les autres athlètes canadiens faisaient face à l'adversité aux Jeux de Londres.

Après avoir touché aux trois marches du podium samedi, le Canada y a été gardé à l'écart dimanche et est resté à dix médailles, dont une d'or. La journée, marquée par le chant du cygne de la plongeuse Émilie Heymans, a été si difficile que la délégation canadienne a même perdu les deux appels qu'elle a logés, un en sports équestres et l'autre en athlétisme.

Boudreau-Gagnon et Marcotte auront apporté un léger baume à la journée. Les deux Québécoises affichent un score de 94,500 points à l'issue de leur programme technique, ce qui les laisse en quatrième place derrière les Russes, les Chinoises et les Espagnoles à la veille du programme libre. La compétition se poursuivra jusqu'à mardi.

Toujours du côté des piscines, les Canadiennes Jennifer Abel et Émilie Heymans ont été exclues du podium à l'occasion de l'épreuve individuelle du 3 mètres féminin.

Abel s'est retrouvée au sixième rang après avoir récolté 343,00 points à l'issue de ses cinq plongeons, tandis que Heymans a fini en 12e et dernière place de la finale avec 295,20 points lors de sa dernière sortie olympique.

Au Stade olympique, Sarah-Lynn Wells, de Toronto, s'est qualifiée pour les demi-finales au 400m haies grâce à un chrono de 56,47.

Au saut en hauteur, Derek Drouin, de Corunna, en Ontario, a réussi un saut de 2,29 mètres et il participera à la finale de mardi, tout comme son compatriote Michael Mason, de Nanoose Bay, en Colombie-Britannique. Ce dernier a réussi un saut de 2,26 mètres.

Pour sa part, le sprinteur Justyn Warner a été éliminé à l'issue de la demi-finale du 100 mètres, se contentant du 13e rang, en 10,09 secondes.

Nate Brannen, de Cambridge, en Ontario, a chuté en demi-finale au 1500m. Alors qu'il tentait un dépassement, un autre coureur l'a accroché par derrière. Brannen est tombé et a été coupé à cinq endroits à un mollet.

Brannen s'est relevé et a quand même rallié l'arrivée. Il a cependant été incapable de se faufiler en finale. Athlétisme Canada a déposé un protêt qui a cependant été rejeté.

L'équipe canadienne en sports équestres a vécu la même déception. Le cheval de la cavalière canadienne Tiffany Foster a été disqualifié après que les dirigeants de l'épreuve eurent remarqué une éraflure sur l'une des pattes de la bête.

Le cheval de Foster, Victor, souffrait d'une inflammation attribuable à une éraflure qui s'est produite peu de temps avant le saut d'obstacles individuel et par équipes, dimanche. Un appel a été logé mais rejeté par les responsables de la compétition.

Le Canada a néanmoins terminé sixième de la qualification à l'épreuve de saut à obstacles par équipes, et a accédé au prochain tour.

Eric Lamaze et Ian Millar ont aussi franchi la qualification au saut à obstacles individuel. Lamaze, également de Schomberg, a terminé 13e après avoir écopé un point de pénalité pour avoir excédé la limite de temps alloué.

De son côté, le triathlète Simon Whitfield a fait des remous, lui qui s'est porté à la défense de sa coéquipière Paula Findlay.

Whitfield a déclaré que le personnel entourant Findlay devrait être tenu responsable pour la mauvaise gestion de sa blessure à une hanche.

Findlay a bouclé l'épreuve en 52e place, en larmes et s'excusant auprès de tous ses compatriotes canadiens pour sa performance. Elle était la favorite pour remporter l'or jusqu'à ce qu'elle ne subisse une blessure à une hanche il y a un an.

En basketball féminin, l'équipe canadienne s'est inclinée 72-63 devant l'Australie dans son dernier match du tour préliminaire du groupe B et affrontera la puissante équipe américaine en quarts de finale, mardi.

Par ailleurs, le parcours éprouvant du Canadien Zach Bell à l'omnium olympique s'est conclu alors qu'il a pris le huitième rang de la compétition, malgré une première place lors du scratch, cinquième des six épreuves au programme.

Pour sa part, la Canadienne Monique Sullivan, de Calgary, a été éliminée par l'Australienne Anna Meares lors des huitièmes de finale au sprint féminin et terminé l'épreuve au 11e rang.

En gymnastique artistique, la Canadienne Brittany Rogers a dû se contenter du septième rang au cheval sautoir, avec un score de 14,483. Sa compatriote Elsabeth Black a subi une blessure à une cheville lors d'une mauvaise réception au sol lors du premier de ses deux sauts. Elle a été incapable d'effectuer le deuxième saut.

PLUS:pc