NOUVELLES

WIlliams écrase Sharapova, remporte le tournoi olympique de tennis féminin

04/08/2012 09:32 EDT | Actualisé 04/10/2012 05:12 EDT

WIMBLEDON, Royaume-Uni - Serena Williams est devenue la deuxième femme seulement à compléter un grand chelem doré, samedi, lorsqu'elle a défait Maria Sharapova 6-0, 6-1 en finale du simple féminin pour décrocher la médaille d'or.

Ce triomphe a complété un parcours époustouflant pour l'Américaine, quatrième tête de série, qui n'a laissé filer que 17 jeux en six matchs durant le tournoi olympique. Elle a présenté une fiche cumulative de 13-0 cet été au All England Club, où elle a mérité son cinquième titre en carrière à Wimbledon il y a un mois à peine.

Jamais Williams n'avait fait preuve d'un tel niveau d'attention lors d'un tournoi, a-t-elle souligné.

«J'étais si concentrée. Je me souviens qu'alors que je servais, je me suis dit 'Serena, tu disposes de ta meilleure chance d'obtenir une médaille d'or. Tu es à Wimbledon, sur le gazon, et tu joues à merveille sur cette surface. Fais un effort, tu n'as qu'à gagner ce match.' C'est ce que je me disais.»

Le grand chelem doré a été réalisé pour la première fois par Steffi Graf, qui a accompli l'exploit aux Jeux olympiques de 1988 après avoir décroché quatre titres majeurs. Williams peut donc ajouter sa médaille d'or à ses 14 titres majeurs acquis en simple, soit le plus grand total par une joueuse active.

«J'ai grandi en la (Graf) regardant jouer, je l'ai toujours aimée, a expliqué Williams. D'avoir la chance de retrouver ainsi mon nom accolé au sien... J'ai toujours pensé que ça ne m'arriverait jamais. Elle a tout accompli !»

Plus tôt samedi, la favorite Victoria Azarenka a rebondi après avoir été humiliée par Williams en demi-finale du tournoi de tennis féminin et elle a mis la main sur la médaille de bronze olympique.

Azarenka a mérité la première médaille décernée en tennis pour le Bélarus en disposant de la Russe Maria Kirilenko (no 14) 6-3, 6-4.

La Bélarusse n'a gagné que trois jeux contre Williams, mais a bien entamé son duel contre Kirilenko et l'a brisée à cinq reprises. À compter du troisième jeu du deuxième set, Kirilenko s'est mise à frapper sa raquette contre le sol en signe de frustration.

Après que la Russe eut expédié un revers dans le filet alors qu'Azarenka disposait d'une balle de match, la favorite s'est agenouillée au sol. Un partisan lui a alors tendu un drapeau du Bélarus, dans lequel elle s'est drapée tandis qu'elle faisait le tour du court central sous les applaudissements de la foule.

Serena Williams avait un autre match à disputer, plus tard samedi, alors qu'en compagnie de sa soeur Venus elle a battu les Russes Maria Kirilenko et Nadia Petrova 7-5, 6-4. Les deux soeurs sont à la recherche d'une troisième médaille d'or en double. Elles affronteront en finale les Tchèques Andrea Hlavackova et Lucie Hradecka.

Dans le double masculin, les favoris, les Américains Bob et Mike Bryan, ont mis la main sur la médaille d'or en prenant la mesure des Français Michael Llodra et Jo-Wilfried Tsonga 6-4, 7-6 (2).

Les jumeaux américains, qui comptent 11 titres du grand chelem en double, avaient remporté une médaille de bronze aux jeux de Pékin en 2008.

Les Français Richard Gasquet et Julien Benneteau ont récolté le bronze, samedi, grâce à leur victoire de 7-6 (4), 6-2 aux dépens des Espagnols David Ferrer et Feliciano Lopez.

PLUS:pc