NOUVELLES

Un présentateur de la TV officielle exécuté par ses ravisseurs (ONG)

04/08/2012 04:02 EDT | Actualisé 03/10/2012 05:12 EDT

Un présentateur de la télévision officielle syrienne Mohammad al-Saïd, enlevé à la mi-juillet à son domicile à Damas, a été exécuté, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Une figure connue de la télévision d'Etat syrienne a été exécuté et le Front al-Nosra a revendiqué la responsabilité de ce meurtre", a affirmé samedi à l'AFP le chef de l'OSDH Rami Abdel Rahmane.

Un communiqué d'al-Nosra vendredi confirmait le rapt et l'exécution, affirmant que "les héros de Ghouta-ouest (province de Damas) ont emprisonné le présentateur 'chabbih' (milicien pro-régime) le 19 juillet et il a été tué après avoir été interrogé".

Mis en ligne sur un site où figure le drapeau d'al-Qaïda, le texte est accompagné d'une photo du journaliste en polo bleu, appuyé contre un mur.

"Que ceci serve de leçon à tous ceux qui appuient le régime", martèle le communiqué.

Interrogé par l'AFP, le directeur le télévision officielle, Maan Saleh, a répondu: "nous n'avons pas de preuves matérielles sur la véracité de sa mort".

Reporters sans frontières s'était inquiété le 24 juillet du sort du présentateur, exhortant ses ravisseurs à le libérer et rappelant que "médias et journalistes, professionnels ou citoyens, ne doivent en aucun cas être pris pour cibles par les parties au conflit".

ser/sk/sbh

PLUS:afp