NOUVELLES

Un parlementaire irakien échappe à une attaque à la bombe

04/08/2012 07:04 EDT | Actualisé 04/10/2012 05:12 EDT

Hamed al-Moutlak, un parlementaire sunnite irakien dont le frère est un vice-Premier ministre, a affirmé s'être tiré indemne d'une attaque à la bombe survenue samedi sur une route à l'ouest de Bagdad et qui a fait, selon lui, un blessé au moins parmi ses gardes.

"Une bombe placée au bord de la route a explosé à notre passage sur la route principale à Abou Ghraib" (20 km à l'ouest de Bagdad), a déclaré à l'AFP M. Moutlak, membre du groupe parlementaire Iraqiya majoritairement sunnite, ajoutant que l'un de ses gardes du corps avait été légèrement blessé.

Un responsable du ministère de l'Intérieur a confirmé cette attaque en faisant état toutefois de deux gardes blessés.

Il n'était pas clair si cette attaque non revendiquée visait expressément M. Moutlak.

En juillet, 325 personnes ont été tuées en Irak, selon les autorités, soit le mois le plus sanglant depuis août 2010.

Si les violences ont considérablement diminué par rapport aux sanglantes années 2006-2007, elles restent encore très fréquentes en Irak.

sf-wd/sbh/sb

PLUS:afp