NOUVELLES

Syrie: la bataille d'Alep n'a pas commencé, ce n'est qu'un prélude (sécurité)

04/08/2012 07:37 EDT | Actualisé 04/10/2012 05:12 EDT

La bataille d'Alep n'a pas commencé pour le moment et les bombardements ne sont que des préparatifs, a affirmé samedi à l'AFP un important responsable de la sécurité dans la région.

"La bataille d'Alep n'a pas commencé, ce qui se passe actuellement n'est qu'un hors-d'oeuvre", a-t-il affirmé. "Le plat principal viendra plus tard", a-t-il ajouté.

Il a précisé que les renforts militaires continuaient à arriver et qu'il y avait au moins 20.000 militaires sur le terrain. "De l'autre côté aussi, ils envoient des renforts", a-t-il précisé, faisant allusion à la rébellion.

Les insurgés ont ouvert le 20 juillet un nouveau front dans le conflit syrien en prenant position dans Alep, la métropole du nord de la Syrie et son poumon économique dont ils disent aujourd'hui tenir la moitié.

Selon le responsable, près de 300 rebelles sont sortis dans la nuit de vendredi à samedi de Salaheddine, un quartier de l'ouest de la ville où sont retranchés de nombreux insurgés, pour attaquer le siège de la télévision d'Etat qui se trouve à proximité.

"La bataille a duré plusieurs heures puis les hélicoptères sont entrés en action et les rebelles ont été repoussés, laissant de nombreux cadavres sur le terrain", a-t-il dit.

La Syrie est en proie depuis mars 2011 à une révolte populaire qui s'est militarisée face à la répression du régime. Les violences ont fait plus de 20.000 morts dans le pays, selon une ONG syrienne.

sk/sbh

PLUS:afp