NOUVELLES

Phelps et Pistorius marquent l'histoire des Jeux, les Britanniques aussi

04/08/2012 11:35 EDT | Actualisé 04/10/2012 05:12 EDT

LONDRES - Michael Phelps et Oscar Pistorius ont marqué l'histoire lors de la huitième journée des Jeux de Londres, alors que les Britanniques se sont distingués en athlétisme et en aviron.

Phelps a terminé sa carrière avec une autre médaille d'or au cou à la suite de la victoire de l'équipe américaine au relais 4x100 mètres quatre nages.

Il aura donc récolté 18 médailles d'or et 22 médailles en tout au cours de sa carrière de nageur. Il a gagné quatre fois l'or et deux fois l'argent aux Jeux de Londres.

De son côté, Pistorius est sorti des blocs de départ, a augmenté la cadence sur la ligne droite de retour, a dépassé un adversaire, puis deux, et au bout du compte, le 'Blade Runner' a réussi son entrée en scène en athlétisme.

Le Sud-Africain est devenu le premier athlète amputé à participer aux Jeux olympiques en athlétisme, samedi, et il a atteint le tour suivant après avoir terminé deuxième de sa vague au 400 mètres.

Pistorius, qui court grâce à des lames de carbone après avoir subi l'amputation des deux jambes, a complété l'ovale en 45,44 secondes — un chrono suffisant pour lui permettre de terminer deuxième de sa vague et d'accéder aux demi-finales de dimanche soir.

En athlétisme les Britanniques ont enchaîné les succès en soirée. Jessica Ennis a d'abord triomphé en heptathlon.

Quelques minutes plus tard, Greg Rutherford a offert aux partisans britanniques une deuxième médaille d'or en athlétisme. Il a remporté sa première médaille d'or lors d'une compétition internationale majeure grâce à un saut de 8,31 mètres.

Mohamed Farah a couronné une soirée en or pour les Britanniques au Stade olympique en remportant de justesse le 10 000m. Il a battu l'Américain Galen Rupp par 42 centièmes.

À sa première présence aux Jeux de Londres, Usain Bolt a fait ce qui était attendu de lui et a atteint les demi-finales du 100m masculin, effaçant un départ lent pour finalement enregistrer un chrono de 10,09 secondes.

À Wimbledon, Serena Williams est devenue la deuxième femme seulement à compléter un grand chelem doré lorsqu'elle a défait Maria Sharapova 6-0, 6-1 en finale du simple féminin pour décrocher la médaille d'or.

De son côté, la favorite Victoria Azarenka a rebondi après avoir été humiliée par Williams et s'est adjugée la médaille de bronze en tennis féminin au All England Club.

Au Centre d'aviron d'Eton Dorney, Kat Copeland et Sophie Hosking sont devenues le troisième équipage britannique à décrocher l'or aux Jeux de Londres, remportant le deux de couple poids léger féminin.

Aucune autre Britannique n'avait remporté une médaille d'or en aviron avant cette régate, mais Katherine Grainger et Anna Watkins l'ont facilement emporté en deux de couple vendredi et Helen Glover et Heather Stanning les ont imitées en double mercredi.

Avec la victoire du quatre de pointe masculin plus tôt samedi, le pays hôte a désormais engrangé quatre médailles d'or et devrait normalement enlevé les grands honneurs de cette compétition d'aviron.

Par ailleurs, dans un sprint effréné à la fin du triathlon féminin, la Suisse Nicola Spirig a tout juste coiffé la Suédoise Lisa Norden en 1:59,48 pour remporter la médaille d'or. L'Australienne Erin Denshaw a mérité la médaille de bronze.

PLUS:pc