QUÉBEC - Tout en promettant de resserrer l'encadrement du lobbyisme, François Legault minimise les accusations en la matière auxquelles fait face la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) pour des gestes commis alors qu'elle était dirigée par le candidat vedette de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Terrebonne, Gaétan Barrette.

Le mois prochain, la FMSQ, que dirigeait le Dr Barrette jusqu'à tout récemment, devra se défendre en cour d'avoir agi dans l'illégalité en omettant de s'inscrire au registre des lobbyistes alors qu'elle faisait pression sur le gouvernement pour obtenir l'adoption d'une loi favorisant les radiologistes.

La FMSQ rejette les accusations et conteste cette interprétation de la Loi sur la transparence et l’éthique en matière de lobbyisme. En conférence de presse à Québec, samedi, M. Legault a soutenu que le syndicat des médecins spécialistes avait une bonne cause.

«Je pense que tout le monde au Québec comprend qu'un syndicat, quand il négocie avec le gouvernement, ne fait pas du lobbying, a-t-il déclaré. Il défend les intérêts de ses membres.»

S'il est vrai que les syndicats n'ont pas besoin de s'inscrire au registre des lobbyistes pour négocier leurs conditions de travail avec le gouvernement, ils doivent le faire lorsqu'ils tentent d'influencer les titulaires de charges publiques sur d'autres questions.

C'est ainsi que la Confédération des syndicats nationaux (CSN), la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ) et la Fédération des syndicats de l'enseignement (CSQ) sont toutes trois inscrites au registre.

Jeudi, François Legault avait donné une définition très étroite du lobbying lorsqu'une journaliste l'avait interrogé pour la première fois sur le sujet.

«Du lobbyisme, c'est quand quelqu'un rencontre un ministre pour essayer de faire donner un contrat aux petits amis du parti, avait-il lancé. Ce n'est pas de ça dont on parle. Le Dr Barrette représentait tous les spécialistes au Québec pour négocier leurs conditions de travail.»

Or, la poursuite intentée contre la FMSQ ne touche pas à ce dossier, mais à des démarches effectuées en vue d'obtenir des modifications législatives. Les pressions de la FMSQ et de l'Association des radiologistes du Québec ont mené à l'adoption, en 2008, d'une loi qui fait en sorte que seuls des radiologistes membres du Collège des médecins peuvent exploiter des cliniques d'imagerie.

Vendredi, Gaétan Barrette avait qualifié de «stupide» la poursuite dont la FMSQ fait l'objet. Il était allé jusqu'à comparer sa situation à celle du candidat péquiste dans Laval-des-Rapides, Léo Bureau-Blouin, ex-président de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ). Cette dernière conteste devant les tribunaux la loi 78, laquelle restreint le droit de manifester, entre autres. Pourtant, M. Bureau-Blouin ne fait l'objet d'aucune accusation.

Jeudi, la CAQ a annoncé que si elle est portée au pouvoir, son premier projet de loi portera sur l'intégrité. Le texte interdirait aux entreprises d'effectuer du lobbyisme entre le moment de la publication d'un appel d'offres et celui de l'octroi du contrat.

Loading Slideshow...
  • Pauline Marois et sa candidate Djemila Benhabib, victime de racisme de la part du maire de Saguenay Jean Tremblay

  • Jean Charest présente des engagements envers les jeunes

  • Jean Charest à la rencontre de futurs électeurs

  • Jean Charest pendant le congrès des Jeunes libéraux

  • Pauline Marois prend une petite fille dans ses bras

  • Pauline Marois a fait allusion au poids du candidat caquiste Gaétan Barrette

  • François Legault prononce un discours

  • François Legault visite une entreprise de tomates biologiques

  • Jean Charest présente ses engagements pour les enfants fréquentant l'école primaire

  • Jean Charest visite un établissement industriel

  • François Legault dans une épicerie

  • François Legault répond aux questions des journalistes

  • Pauline Marois, bébé dans les bras

  • Pauline Marois promet l'intégrité dans son équipe à la suite d'un discours

  • Manon Massé, la députée de Québec solidaire qui fait bien jaser

  • Jacques Duchesneau est présenté comme nouveau candidat

  • Legault tout sourire: Jacques Duchesneau serait candidat pour la CAQ.

  • Gaétan Bolduc... heu, Barrette.

  • Jean Charest et son candidat Alain Paquet

  • Jean Charest auprès de futurs électeurs

  • Jean Charest à Saint-Hyacinthe

  • Pauline Marois prononce un discours

  • Pauline Marois se rend au marché Atwater

  • ...et prend le métro avec Léo.

  • Le député indépendantiste Pierre Curzi prête main-forte à Jean-Martin Aussant

  • Le chef d'Option nationale auprès de ses partisans

  • Léo Bureau-Blouin et Pauline Marois annoncent les promesses du PQ en matière d'éducation

  • Jean Charest en entrevue à Radio X, à Québec

  • François Legault avec la candidate Sylvie Roy et Maude Cohen

  • François Legault avec la candidate Sylvie Roy et Maude Cohen

  • Amir Khadir et François David le jour du déclenchement des élections

  • Jean Charest annonce le déclenchement des élections