NOUVELLES

JO-2012 - Basket - Les Etats-Unis rigolent moins, l'Espagne fait la grimace

04/08/2012 07:36 EDT | Actualisé 04/10/2012 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont été mis en difficulté, par la Lituanie, pour la première fois depuis le début du tournoi Olympique de basket-ball samedi à Londres, tandis que le choc des poids lourds entre la l'Espagne et la Russie a tourné à l'avantage de cette dernière.

La Lituanie, qui n'avait jusqu'ici remporté qu'un match face au très modeste Nigeria (72-53), a offert une superbe résistance (94-99) aux superstars américaines, en particulier grâce à son capitaine Linas Kleiza (25 points).

Mais LeBron James, le MVP de la saison en NBA, est sorti de sa boîte pour inscrire 9 des 12 derniers points de son équipe et finir avec 20 points. Les Américains avaient gagné leurs trois premiers matches avec une marge moyenne de 52 points.

Malgré cette victoire, la "Dream Team" n'est pas encore complètement assurée de la première place. L'Argentine pourrait la lui reprendre lundi en cas de victoire contre elle de 18 points ou plus, si la France bat en même temps le Nigeria. Si la France perd, une simple victoire suffira à l'Argentine.

La France s'est qualifiée pour les quarts, après n'avoir eu aucune peine à écarter la Tunisie, même si le score ne lui rend pas justice (73-69).

Les Français ne peuvent finir ni 1er, ni 4e de leur groupe. Leur adversaire en quart sera soit le Brésil soit l'Espagne.

Ils devront toutefois essayer de battre le Nigeria pour assurer la 2e place, même si une défaite pourrait aussi faire l'affaire en cas de revers argentin. La 2e place leur permettrait ensuite d'éviter les Etats-Unis en demi-finale.

Les Espagnols, champions d'Europe en titre, ont laissé filer une victoire qui leur tendait les bras face à la Russie (74-77). Ils ont mené de 18 points en première période, mais les Russes de Vitaliy Fridzon (24 points) n'ont jamais lâché le morceau et ont pu revenir.

La Russie est certaine de finir en tête de ce groupe et affrontera en quart la Lituanie ou le Nigeria. L'Australie qui a battu la Grande-Bretagne (106-75), éliminée comme la Chine avec aucune victoire, terminera quoi qu'il arrive 4e.

Le Brésil et l'Espagne se disputeront les 2e et 3e places avec la possibilité, en misant sur un succès des Etats-Unis contre l'Argentine, de choisir leur adversaire pour les quarts.

cyb/jmt

PLUS:afp