Huffpost Canada Quebec qc

La Canadienne Jessica Zelinka est 8e après 6 des 7 épreuves de l'heptathlon

Publication: Mis à jour:
JESSICA ZELINKA
Jessica Zelinka | AP

LONDRES - La Canadienne Jessica Zelinka a terminé septième en heptathlon aux Jeux de Londres, mettant ainsi fin à deux journées en montagnes russes.

Âgée de 30 ans et originaire de London, en Ontario, Zelinka a accumulé 6480 points, couronnant ses Jeux avec une deuxième place au 800 mètres en deux minutes 9,15 secondes.

Elle a ainsi manqué la chance de mettre la main sur la médaille olympique qu'elle visait depuis sa cinquième place à Pékin il y a quatre ans.

Zelinka a éclaté en sanglots après sa décevante performance, mais la personne dont elle avait le plus besoin n'était pas là. Elle avait demandé à son mari, Nathaniel Miller, de ne pas amener leur fille de trois ans au Stade olympique puisqu'elle craignait qu'il y ait trop de gens, et ne voulait pas qu'elle se couche trop tard.

«J'aurais vraiment vesoin d'un câlin de sa part en ce moment, ce serait la meilleure chose, a dit Zelinka en essuyant ses larmes. Elle aurait pu rester éveillée plus longtemps, à quoi est-ce que j'ai pensé?»

L'étoile britannique Jessica Ennis a remporté l'or grâce à un total de 6955 points.

Brianne Theisen, de Humboldt, en Saskatchewan, a terminé 10e avec 6383 points. Elle a grimpé en 10e place en remportant sa vague et en terminant troisième au 800m en 2:09,27.

Zelinka s'est bien battue au cours de l'événement composé de sept épreuves. Elle a rapidement fait oublier sa 19e place au saut en hauteur, mais c'est peut-être ça qui l'a empêchée de gagner une médaille.

Elle avait terminé la première journée de compétition en troisième place à la suite d'une bonne performance au 200m. Elle avait toutefois chuté au huitième échelon samedi matin après le saut en longueur et le lancer du javelot.

«J'ai réussi cinq de mes sept sauts exactement comme je le voulais, a-t-elle expliqué. Cinq sur sept ce n'est pas mauvais, mais en heptathlon, les sauts ne pardonnent pas. J'aurais pu rater un lancer ou n'importe quoi, mais les sauts ne pardonnent tout simplement pas.»

Sa troisième place provisoire à l'issue de la première journée de compétition lui avait donné espoir.

«J'avais une deuxième chance après la première journée mais je l'ai bousillée au saut en longueur, a-t-elle déclaré. Je ne pouvais plus rattraper les autres après cette bévue, je ne pouvais pas inscrire autant de points.»

«Je suis vraiment déçu pour elle, a déclaré son entraîneur Les Gramantik. J'aurai d'autres opportunités parce que je vais continuer à entraîner, ça ne se termine pas de cette manière pour moi. Ce sera toutefois difficile pour elle.

«Elle sait qu'elle aurait pu décrocher une médaille. Je sais qu'elle le savait. Elle pleure parce qu'elle sait qu'elle a manqué une chance.»

Avant le 800m, elle accusait 198 points de retard sur l'Ukrainienne Lyudmyla Yosypenko, qui était troisième.

De son côté, Inaki Gomez a établi un record canadien à l'épreuve de 20 kilomètres à la marche.

Gomez, de Burnaby, en Colombie-Britannique, a stoppé le chrono après une heure 20 minutes et 58 secondes. Il a terminé au 13e rang de l'épreuve, qui se déroulait sur un circuit de deux kilomètres à Londres.

Arturo Huerta détenait l'ancienne marque canadienne de 1:21,03 depuis 2000.

Le sprinteur Justyn Warner, de Markham, en Ontario, s'est qualifié pour les demi-finales au 100m. Il a terminé au neuvième rang du classement général avec un temps de 10,09 secondes, son meilleur à vie.

Les Américains Ryan Bailey et Justin Gatlin ont été les deux plus rapides avec des chronos de 9,88 et 9,97, respectivement. Le Jamaïcain Yohan Blake était troisième en 10,00 alors que son compatriote et détenteur du record mondial Usain Bolt a terminé lui aussi au neuvième rang en 10,09.

Jenna Martin, de Bridgewater, en Nouvelle-Écosse, n'a pu atteindre la finale au 400m. Elle a signé un temps de 52,83 secondes et a terminé septième de sa vague en demi-finale.

Au saut à la perche, Mélanie Blouin, de Québec, a effectué un saut de 4,25 mètres, mais ce ne fut pas suffisant pour atteindre la finale.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

JO 2012: dix Canadiens à surveiller
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Jessica Zelinka | Jeux Olympiques Londres 2012 - Yahoo! Sport

Jessica Zelinka, heptathlonienne et mère | Olympiques Londres ...

Jessica Zelinka – Athlétisme - Olympique athlète | Londres 2012

Les athlètes ontariens en quête d'une médaille d'or

Heptathlon: la Canadienne Jessica Zelinka remonte

Les performances canadiennes de vendredi aux Jeux olympiques de Londres

Heptathlon: Ennis en tête après 4 épreuves, Nana Djimou 11e

Jessica Zelinka, heptathlonienne et mère

Le top 10 du «Rest of Canada»

L'athlétisme en huit questions

Les performances canadiennes à Londres