NOUVELLES

Coupe Canada: Lindsay Wilson est en tête à l'aube de la ronde finale

04/08/2012 06:29 EDT | Actualisé 04/10/2012 05:12 EDT

BLAINVILLE, Qc - L'Australien Lindsay Wilson, du club Royal Montréal, a remis une carte de 71, un coup sous la normale, pour se hisser au premier rang à l'aube de la ronde finale de la Coupe Canada Via Rail au club Le Blainvillier, samedi.

En vertu d'un cumulatif de 210, six coups sous la normale, Wilson devance par deux coups le tenant du titre, Bryn Parry, originaire de la Colombie-Britannique.

Auteur de la meilleure ronde de la journée avec un 68, l'Ontarien Danny King partage le troisième rang avec deux autres golfeurs de l'AGP du Québec, Éric Laporte (Montcalm) et Marc Girouard (Le Diamant) avec un total de 213 (moins-3).

Meneur après les deux premières rondes, le Britanno-Colombien Tyler German se retrouve au 15e rang après avoir joué 79.

Trois autres golfeurs de l'AGP ont joué sous la normale après trois jours. David Morland IV (Elm Ridge) est à égalité au sixième échelon à 214 (moins-2), un coup de moins qu'Éric Landreville (Belle Vue), auteur d'une ronde de 69 samedi.

Wilson a connu sa part d'ennuis en première moitié de parcours. Après avoir commis des bogueys aux premier, deuxième et cinquième trous, il a sauvé la mise avec une séquence de trois oiselets aux huitième, neuvième et 10e. Il a fait oublier son quatrième boguey de la journée au 11e en inscrivant deux autres oiselets aux 13e et 17e.

«Je ne me souviens pas de la dernière fois que j'ai entrepris une ronde avec une balle à l'eau sur les deux premiers trous, a dit Wilson. Mon style agressif m'a permis de continuer à me battre et je suis très à l'aise dans la position dans laquelle je me trouve.»

Fidèle à son habitude, Parry demeure une menace à chacune de ses visites au Québec. Champion en titre, il avait terminé au deuxième rang lors de la relance du tournoi Coupe Canada en 2010 en plus de prendre le deuxième rang en 2009 au Championnat canadien des professionnels adjoints au club Golf de la Faune.

«J'ignore la raison, mais l'air du Québec me porte bonheur», a dit le golfeur de 43 ans.

Parry disputait un parcours sans bavure jusqu'à ce qu'il commette son seul boguey de la journée au 18e trou où il a logé son coup d'approche dans la fosse de sable à court du vert.

«Mon jeu sur les verts a été aussi solide que la veille, mais j'ai surtout mieux frappé la balle qu'au cours des deux premières rondes», a ajouté Parry.

Pour sa part, Laporte y est allé d'une performance de cinq oiselets (deuxième, septième, 13e, 14e et 17e) entachée d'un double boguey au 12e et d'un boguey au 18e à la suite d'un triple roulé.

«Deux erreurs, dont une de concentration, m'ont coûté trois coups, a dit Laporte. Au 12e trou, j'ai hésité entre deux bâtons et j'ai décéléré dans mon élan.»

Le professionnel du club Montcalm a disputé sa ronde en compagnie de Parry.

«C'est inspirant de jouer en compagne d'un aussi bon joueur, a-t-il dit. Ce gars-là est un as dans l'art de gérer sa partie. Tu ne peux qu'apprendre en le regardant prendre ses décisions.»

À la conclusion du tournoi dimanche, le champion touchera 30 000 $ tirés de l'enjeu global de 150 000 $.

PLUS:pc