Jean Charest a commenté pour la première fois samedi la candidature de Jacques Duchesneau pour la Coalition avenir Québec (CAQ), affirmant qu'il ne craignait pas cette candidature, mais qu'il ne sous-estimait aucun candidat.

Le chef du Parti libéral (PLQ) a souligné que c'est son gouvernement qui a embauché l'ancien directeur de l'Unité anticollision pour rédiger un rapport sur la collusion, la corruption et le trafic d'influence impliquant des firmes de construction. Ainsi, M. Duchesneau aura de la difficulté à critiquer le gouvernement libéral, qui a « mis en oeuvre les recommandations de son propre rapport », a-t-il poursuivi.

M. Charest a par ailleurs réitéré qu'il donnait « 8 sur 10 » à son gouvernement en ce qui concerne la lutte à la corruption. C'est après avoir entendu cette « réaction désinvolte » que Jacques Duchesneau a décidé de faire le saut dans la campagne, a révélé samedi le quotidien Le Devoir.

Jean Charest a tenu ces propos, alors qu'il s'adressait aux journalistes après avoir présenté Eleni Bakopanos, sa candidate dans la circonscription de Crémazie, à Montréal.

Députée fédérale de 1993 à 2006, Mme Bakopanos a été élue quatre fois consécutivement par les citoyens des circonscriptions électorales de Saint-Denis et d'Ahuntsic.

Mesures d'aide à la réinsertion en emploi

M. Charest était aussi entouré de Julie Boulet, Kathleen Weil et Christine St-Pierre pour préciser son plan pour la création d'emplois.

Il propose notamment des mesures pour que « les jeunes prestataires de l'aide sociale, les nouveaux arrivants et les travailleurs à faible revenu aient toutes les chances de leur côté afin d'intégrer, de réintégrer le marché du travail ou d'y demeurer de façon durable.

Jean Charest a rappelé que « le taux d'assistance sociale est aujourd'hui à son niveau le plus bas depuis 1976. » C'est au Québec où l'on a obtenu les meilleurs résultats de lutte contre la pauvreté, a insisté le chef libéral, qui a souligné que le nombre de personnes à faible revenu a « diminué de 245 000 ».

Un résultat que le chef du PLQ attribue au plan d'action de 4,2 milliards de dollars, lancé par le gouvernement libéral dès 2004 pour lutter contre la pauvreté. Le plan a été reconduit avec une enveloppe de 7 milliards de dollars en 2010, a ajouté Jean Charest.

Durant les mandats du PLQ, le revenu des familles à faible revenu a connu une augmentation de 30 %, selon Jean Charest.

Le chef du PLQ n'a pas manqué de décocher des flèches à l'endroit de Pauline Marois du Parti québécois en évoquant les allocations familiales « coupées » par l'ex-ministre du gouvernement péquiste.

Loading Slideshow...
  • Une affiche électorale bien placée!

  • Reservoir Dogs, version libérale

  • Un air de ressemblance avec la famille Slomeau?

  • On sourit!

  • L'économie d'abord ou... quoi?

  • Sarko se marre, Charest se barre.

  • OK, on joue. Suis-je un animal? Un objet? Est-ce que j'ai les cheveux frisés?

  • Oh, là, je t'ai cassé!

  • Un p'tit banc, peut-être?

  • Gaz de schiste: Wo!

  • Une oeuvre contemporaine... mal placée

  • Le retour de BiBi

  • Peace.

  • Attention, elle va tomber sur le micro...

  • C'est ce qu'on appelle avoir les deux yeux dans la graisse de bine

  • Père Noël, pouvez-vous devancer mon cadeau cette année?

  • Pas sûre que je veux y toucher...

  • Oh, le beau chapeau!

  • Mais où avais-je la tête? Ah oui! Entre deux jongleurs!

  • Pauline est contente

  • Un supporter... un peu trop affectueux

  • Un jeune qui ne pense qu'à la "belle vie"

  • Ce n'est pas le salut que vous croyez

  • Passionnant, passionnant...

  • Eh boy, des élections? Pas déjà!

  • Le gars à côté, il fait des niaiseries gros comme ça!


Loading Slideshow...
  • Pauline Marois et sa candidate Djemila Benhabib, victime de racisme de la part du maire de Saguenay Jean Tremblay

  • Jean Charest présente des engagements envers les jeunes

  • Jean Charest à la rencontre de futurs électeurs

  • Jean Charest pendant le congrès des Jeunes libéraux

  • Pauline Marois prend une petite fille dans ses bras

  • Pauline Marois a fait allusion au poids du candidat caquiste Gaétan Barrette

  • François Legault prononce un discours

  • François Legault visite une entreprise de tomates biologiques

  • Jean Charest présente ses engagements pour les enfants fréquentant l'école primaire

  • Jean Charest visite un établissement industriel

  • François Legault dans une épicerie

  • François Legault répond aux questions des journalistes

  • Pauline Marois, bébé dans les bras

  • Pauline Marois promet l'intégrité dans son équipe à la suite d'un discours

  • Manon Massé, la députée de Québec solidaire qui fait bien jaser

  • Jacques Duchesneau est présenté comme nouveau candidat

  • Legault tout sourire: Jacques Duchesneau serait candidat pour la CAQ.

  • Gaétan Bolduc... heu, Barrette.

  • Jean Charest et son candidat Alain Paquet

  • Jean Charest auprès de futurs électeurs

  • Jean Charest à Saint-Hyacinthe

  • Pauline Marois prononce un discours

  • Pauline Marois se rend au marché Atwater

  • ...et prend le métro avec Léo.

  • Le député indépendantiste Pierre Curzi prête main-forte à Jean-Martin Aussant

  • Le chef d'Option nationale auprès de ses partisans

  • Léo Bureau-Blouin et Pauline Marois annoncent les promesses du PQ en matière d'éducation

  • Jean Charest en entrevue à Radio X, à Québec

  • François Legault avec la candidate Sylvie Roy et Maude Cohen

  • François Legault avec la candidate Sylvie Roy et Maude Cohen

  • Amir Khadir et François David le jour du déclenchement des élections

  • Jean Charest annonce le déclenchement des élections