NOUVELLES

C1 - La France comptera sur le Paris SG d'Ibrahimovic

04/08/2012 06:11 EDT | Actualisé 04/10/2012 05:12 EDT

La France va compter sur le Paris SG de Carlo Ancelotti et Zlatan Ibrahimovic pour bien figurer en Ligue des champions, puisque Montpellier, champion de France, va la découvrir et que Lille doit au préalable sortir du piège des barrages.

C'est le 30 août à Monaco que les clubs français connaîtront leurs adversaires dans la compétition reine des clubs, à l'occasion du tirage au sort de la phase de groupes (18 septembre-5 décembre).

Montpellier, champion, et le PSG, 2e, sont déjà assurés de participer à ce tirage, fête de lancement de la saison européenne. Lille, pour y être, devra passer l'épreuve des barrages (tirage au sort le 10 août, match aller et retour 21-22 août et 28-29 août).

Si les présidents de Montpellier, Louis Nicollin, et du PSG, Nasser Al-Khelaifi, s'assoieront en tant que participants pour la première fois dans les confortables sièges en velours rouge du Grimaldi Forum de Monaco, centre des Congrès où a lieu le tirage, le parallèle entre les deux clubs s'arrêtera là.

Le PSG, depuis un an, a changé de dimension depuis la prise de pouvoir des investisseurs qataris. Les propriétaires du club de la capitale ont dépensé 200 millions d'euros en transferts. Et la dernière acquisition en date, Ibrahimovic, a définitivement rangé le club parisien dans le haut du panier européen.

La superstar suédoise vient ainsi s'ajouter à des joueurs qui ont auparavant porté des maillots prestigieux, les Thiago Silva, Alex, Thiago Motta, et à d'autres joueurs à gros potentiel comme Pastore, Lavezzi et Ménez.

Le PSG, qui dispose d'un indice UEFA de 45.835, peut au mieux s'attendre au 3e chapeau, ou au 4e. Par comparaison l'indice de Barcelone est de 157.837, celui de Chelsea, tenant du titre, 135.882.

Le PSG peut imaginer affronter un mastodonte continental du premier chapeau, comme, outre les deux précédemment cités, Manchester United, Bayern Munich ou Real Madrid. Mais dans le premier chapeau, d'autres clubs comme Arsenal, Porto voire l'AC Milan font moins peur. Car l'AC Milan a perdu cet été Thiago Silva et "Ibra" partis au... PSG.

Et mis à part Manchester City dans le 2e chapeau, les autres équipes semblent abordables, comme Valence ou Benfica. Avec son effectif actuel, le PSG doit arriver en quart de finale de la C1. La seule question qui vaille est de savoir si le PSG nouveau tournera rapidement en mode "équipe" ou se résumera à un conglomérat d'individualités, avec toujours un danger type "querelle d'ego".

"Personne ne sait ce qu'on va faire en Ligue des champions, a relevé Ancelotti vendredi. Nous, on pense être compétitifs, mais il faudra le vérifier quand ça commencera".

Montpellier, avec son coefficient infime de 11.835, est évidemment promis au 4e chapeau. Tous ses adversaires auront des airs de terreurs. Et le mercato estival n'a pas de quoi rassurer. La formation entraînée par René Girard a perdu le meilleur buteur de L1 Giroud (21 buts), parti à Arsenal, un adversaire potentiel. Son défenseur central Yanga-Mbiwa est actuellement convoité par l'AC Milan, autre adversaire possible.

Le Losc (coefficient 38.835), s'il s'extirpe des barrages, peut aussi s'attendre à un tirage musclé. L'équipe de Rudi Garcia a aussi perdu un joueur clé, Hazard, parti à Chelsea, également adversaire potentiel. Mais Lille a recruté malin avec Martin et Salomon Kalou... et a payé pour parfaire son apprentissage en C1 en finissant la saison passée bon dernier de sa poule en C1, n'étant même pas reversé en Europa League. Il faut espérer que les leçons de cette claque auront été retenues.

La finale est programmée le 25 mai 2013 à Wembley, à Londres.

pgr/ybl/gv

PLUS:afp