NOUVELLES

Bruce et Li bouclent le tournoi de double féminin en badminton en 4e place

04/08/2012 07:24 EDT | Actualisé 04/10/2012 05:12 EDT

LONDRES - Leur entraîneur leur a répété sans cesse qu'aux Jeux olympiques tout peut se produire.

Et c'est ce qui s'est produit pour les Canadiennes Alex Bruce et Michelle Li, qui ont complété leur parcours invraisemblable en ronde des médailles avec une quatrième place en double féminin au tournoi de badminton des Jeux de Londres.

Les Torontoises ont été écrasées 21-9, 21-10 par les Russes Valeria Sorokina et Nina Vislova lors du match pour la médaille de bronze, samedi, mettant ainsi un terme à cette compétition marquée par l'un des plus grands scandales des jeux jusqu'ici.

«Ce serait impossible de répéter cela», a commenté l'entraîneur Ram Nayyar. Elles ont joué dans la ronde des médailles aux Jeux olympiques, ce qui veut dire qu'elles sont parmi les huit meilleures — ou quatre meilleurs duos — à travers le monde dans leur discipline. C'est fantastique.»

Les Canadiennes ont écrit une page d'histoire en atteignant la ronde des médailles, un exploit qu'aucun autre Canadien n'avait réussi dans l'histoire olympique.

Bruce, qui est âgée de 22 ans, et sa compatriote de 20 ans Li — le duo qui a été surnommé 'Bruce Li' durant ce tournoi olympique — pensaient que leur parcours olympique était déjà terminé il y a une semaine. Elles avaient été éliminées après avoir terminé en dernière place de leur groupe avec un score combiné de 126-52.

Mais personne n'aurait pu prédire la tournure des événements, après qu'elles soient revenues en vie 24 heures après que quatre équipes eurent été disqualifiées pour avoir intentionnellement perdu leurs matchs préliminaires.

«Même après avoir été éliminées du tournoi après la phase préliminaire, on se disait que c'était déjà une expérience extraordinaire, et ensuite nous avons été rappelées... Je ne sais pas combien de fois ça c'est produit aux Jeux olympiques, mais c'est vraiment surréaliste», a dit Bruce. «Je ne crois pas que je sois encore prête à le réaliser.»

Ç'a semblé ressusciter les Canadiennes, qui ont vaincu le duo australien en demi-finales — leur seule victoire des jeux. Elles ont offert une belle adversité aux Japonaises (nos 4) avant d'éventuellement baisser pavillon en trois manches en demi-finales, mettant la table pour le match de la médaille de bronze contre les Russes.

«C'est de toute évidence le tour de montagnes russes le plus fou qui soit, avec des hauts et des bas, a expliqué Li. Nous avons commencé dans un creux, puis nous avons atteint notre sommet et c'était le plus beau moment de nos vies. Et aujourd'hui nous sommes retombées dans un creux. C'est complètement fou, toutes ces émotions.»

PLUS:pc