NOUVELLES

Wall Street finit en nette progression, portée par la hausse de l'emploi

03/08/2012 04:28 EDT | Actualisé 03/10/2012 05:12 EDT

La Bourse de New York a fini en nette progression vendredi, saluant la hausse plus forte qu'attendu de l'emploi aux Etats-Unis ainsi qu'un indicateur encourageant dans les services: le Dow Jones a pris 1,69% et le Nasdaq 1,98%.

Selon les chiffres définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a gagné 217,29 points à 13.096,17 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 58,13 points, à 2.967,90 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 s'est apprécié de 1,90% (25,99 points) à 1.390,99 points.

L'économie américaine a créé le mois dernier 163.000 emplois de plus qu'elle n'en détruisait, sa plus forte progression depuis février, contre le chiffre de 100.000 attendu par le marché. Cela n'a toutefois pas empêché une légère hausse du taux de chômage qui s'établit à 8,3%, contre 8,2% en juin.

Peut-être n'est-ce "qu'un mouvement isolé aujourd'hui seulement", reste que la forte hausse traduit "la satisfaction du marché de voir de meilleures informations économiques", a résumé Mace Blicksilver, directeur de Marblehead Asset Management.

"D'un autre côté", a-t-il poursuivi, les marchés "auraient préféré des chiffres moins bons pour que cela renforce la pression sur Ben Bernanke", le patron de la Banque centrale américaine (Fed) qui repousse toujours une nouvelle action sur le marché monétaire.

De tels chiffres "soutiennent l'analyse de Ben Bernanke selon laquelle l'économie n'est pas aussi fragile qu'elle ne l'était au cours des derniers mois, mais n'est pas assez solide pour que le FOMC (le Comité de politique monétaire de la Fed) puisse penser que la reprise est durable", a remarqué Chris Low, de FTN Financial.

Le FOMC, qui s'est réuni mardi et mercredi, n'a pas annoncé de nouvelle mesure d'aide à l'économie, les observateurs de Wall Street estimant que l'annonce d'une action de ce genre serait plutôt à attendre lors de la réunion de septembre du Comité.

Les marchés ont en outre accéléré leur hausse après un indicateur encourageant sur l'activité dans les services aux Etats-Unis. L'indice ISM des directeurs des achats de ce secteur a accéléré sa progression en juillet, pour s'établir à 52,6%.

Le marché obligataire a fini en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a progressé à 1,577% contre 1,478% jeudi et celui à 30 ans à 2,662% contre 2,547%.

sab/sl/sam

PLUS:afp