NOUVELLES

Une dernière victoire individuelle pour Michael Phelps aux Jeux olympiques

03/08/2012 02:22 EDT | Actualisé 03/10/2012 05:12 EDT

LONDRES - La dernière épreuve individuelle pour Michael Phelps à des Jeux olympiques s'est terminée comme tant d'autres auparavant: il a touché le mur avant tous les autres nageurs.

Phelps est venu de l'arrière au 100 mètres papillon, vendredi, pour remporter sa troisième médaille d'or des Jeux de Londres et la 17e de sa carrière. L'Américain se trouvait en avant-dernière position après les premiers 50 mètres mais il a terminé en force pour inscrire un chrono de 51,21 secondes, tout juste devant le Sud-Africain Chad le Clos et le Russe Evgeny Korotyshkin.

Phelps remportait ainsi une troisième victoire dans cette discipline lors de trois Jeux consécutifs. Il a déjà fait savoir qu'il prendrait sa retraite après les Jeux de Londres, ce qui fait que sa dernière épreuve sera le relais du 4x100m quatre nages, samedi.

Au total, Phelps compte 21 médailles olympiques en carrière.

À Wimbledon, où il a remporté sept de ses titres du Grand Chelem, le Suisse Roger Federer s'est pour sa part qualifié pour la finale du tournoi olympique de tennis en disposant de l'Argentin Juan Martin Del Potro en trois sets de 3-6, 7-6 (5), 19-17. Il affrontera en finale le Britannique Andy Murray dans ce qui sera une reprise de la récente finale de Wimbledon, remportée par Federer le mois dernier.

Murray a disposé en demi-finale du Serbe Novak Djokovic, en deux sets de 7-5, 7-5.

Dans un match qui a duré quatre heures et 26 minutes, Federer n'a converti que deux des 13 balles de bris qui se sont offertes à lui, dont une à l'avant-dernier jeu du match.

Même s'il prend part à ses quatrièmes Jeux, Federer n'a jamais remporté de médaille olympique en simple. En 2008, il avait récolté l'or en double en compagnie de son compatriote suisse Stanislas Wawrinka.

Chez les dames, la finale de samedi opposera l'Américaine Serena Williams à la Russe Maria Sharapova. Cette dernière a défait en demi-finale sa compatriote Maria Kirilenko, 6-2, 6-3, alors que Williams a écrasé Victoria Azarenka, du Bélarus, 6-1, 6-2.

Au Stade olympique, l'heptathlète britannique Jessica Ennis n'a pas déçu les quelque 80 000 spectateurs qui se sont levés tôt pour se masser dans les gradins à l'occasion de la première journée d'athlétisme aux Jeux de Londres.

Quelques minutes après le début du programme, Ennis a brisé le record britannique au 100m haies, enregistrant un chrono de 12,54 secondes — le meilleur jamais obtenu aux haies dans cette compétition regroupant sept disciplines. La performance d'Ennis lui aurait même valu une médaille d'or au 100m haies aux Jeux olympiques de 1992, 1996 et 2000.

Des milliers de partisans ont alors exhibé fièrement l'Union Jack, et ils ont offert une belle ovation à Ennis lorsqu'elle a été présentée avant la dernière vague du premier événement.

En soirée, le Polonais Tomasz Majewski a réussi à conserver son titre olympique du lancer du poids acquis en Chine en vertu d'un lancer de 21,89 mètres, soit trois centimètres de mieux que le médaillé d'argent, l'Allemand David Storl (21,86). L'Américain Reese Hoffa (21,23 m) a enlevé la médaille de bronze.

Par ailleurs, le parcours olympique de la première athlète saoudienne n'a pas duré longtemps en judo.

Wojdan Ali Seraj Abdulrahim Shahrkhani, qui portait un voile modifié afin de répondre aux exigences des dirigeants olympiques, de la fédération de judo ainsi que des autorités saoudites, a été éliminée en 82 secondes par la Portoricaine Melissa Mojica.

Sur la piste, le sprinter Noor Hussain al-Malki, qui avait obtenu un laissez-passer du CIO et qui était l'une des quatre premières femmes à représenter le Qatar aux JO, a trébuché dès le départ. Elle s'est alors prise la jambe, et a quitté la piste en chaise roulante.

PLUS:pc