NOUVELLES

Roger Federer et Andy Murray se retrouvent de nouveau en finale à Wimbledon

03/08/2012 12:07 EDT | Actualisé 03/10/2012 05:12 EDT

WIMBLEDON, Royaume-Uni - La finale masculine de tennis à Wimbledon aura un air de déjà vu: quelques semaines après sa victoire sur Andy Murray au All England Club, Roger Federer affrontera de nouveau l'Écossais.

En demi-finale vendredi, Juan Martin del Potro a cependant forcé le Suisse à puiser dans ses dernières réserves, mais Federer a finalement eu raison de l'Argentin 3-6, 7-6 (5) et 19-17 dans un match qui a nécessité quatre heures et 26 minutes.

Le troisième set s'est notamment étiré sur plus de 160 minutes. Federer n'a converti que deux des 13 balles de bris qui se sont offertes à lui, dont une à l'avant-dernier jeu du match.

«C'était un match difficile du début jusqu'à la fin, a confié le favori du tournoi olympique. Je ne crois pas avoir joué pendant aussi longtemps dans un match de trois sets. Plus le match allait de l'avant, plus je me disais "c'est super de prendre part à un affrontement comme celui-ci".»

Federer a également eu de bons mots pour son adversaire.

«Je me sens mal pour Juan Martin mais il peut être très fier de ce qu'il a fait aujourd'hui, a dit le Suisse. La chance a certainement joué un rôle dans l'affrontement.»

Federer, vainqueur du tournoi de Wimbledon il y a quelques semaines et en quête d'une première médaille d'or en simple, retrouvera en finale Andy Murray, qui a eu raison de Novak Djokovic 7-5 et 7-5 dans l'autre match de demi-finale.

«J'ai un peu perdu ma concentration à la fin du deuxième set lorsque j'ai raté quelques chances sur des balles de bris, a observé Murray. Cependant, j'ai bien joué, notamment en début de match.»

L'Écossais et favori local du tournoi olympique aura ainsi l'occasion de prendre sa revanche après avoir baissé pavillon en quatre sets devant Federer lors de la finale des Internationaux de Grande-Bretagne, il y a quelques semaines.

«Ça aide de jouer devant des gradins remplis et c'est encore mieux lorsque la foule penche de votre côté, a commenté Murray. L'atmosphère a été super depuis les premiers matchs du tournoi.»

Lors des Jeux de Pékin, en 2008, Federer et son compatriote Stanislas Wawrinka avaient remporté l'or en double. Toutefois, le détenteur de 17 titres du Grand Chelem n'a jamais mis la main sur une médaille en simple.

Chez les dames, la Russe Maria Sharapova a assuré sa place en défaisant sa compatriote Maria Kirilenko 6-2 et 6-3. Sharapova fera face samedi à l'Américaine Serena Williams, qui, dans l'autre demi-finale, a écrasé Victoria Azarenka, du Bélarus, 6-1, 6-2.

PLUS:pc