NOUVELLES

RDCongo : Kampala ferme un poste-frontalier après des violences dans le nord de la RDC (radio)

03/08/2012 12:27 EDT | Actualisé 03/10/2012 05:12 EDT

L'Ouganda a fermé un poste-frontière avec la République Démocratique du Congo (RDC) après des incidents armés entre Maï Maï et forces gouvernementales congolaises à Kasindi dans le nord de la RDC, a indiqué vendredi une radio locale à Kinshasa.

Selon la radio TOP Congo FM, des hommes venus de Ruwenzori ont attaqué à l'aube le poste-frontière, le camp militaire, le commissariat et le tribunal de cette ville. Les forces gouvernementales congolaises, selon cette source, ont gardé le contrôle de la situation. Après ces tirs, précise la radio, les autorités ougandaises ont fermé la frontière.

Selon la coordination de la société civile du Nord Kivu, deux soldats dont un lieutenant des Forces armées de RDC ont été tués au cours de ces incidents. Les assaillants se seraient repliés vers des collines tout en annonçant d'autres attaques.

Deux mille personnes, selon cette source, auraient pris la fuite vers l'Ouganda.

Le Nord Kivu est instable en raison de la présence de groupes armés commandés par d'anciens officiers de RCD qui ont déserté l'armée régulière. Ces groupes s'associent parfois au gré d'intérêts locaux ou de rivalités commerciales avec des miliciens Maï Maï, des groupes locaux armés s'appuyant sur des croyances animistes.

Les violences survenues à Kasindi dans la nuit de jeudi à vendredi ont été confirmées de source proche des Nations unies à Kinshasa. Selon cette source onusienne, ces échanges de tirs n'auraient fait aucune victime

pb/sba/jms

PLUS:afp