NOUVELLES

Prostitution/Colombie: les chiens de soldats américains souillaient les lits

03/08/2012 07:10 EDT | Actualisé 03/10/2012 05:12 EDT

Des militaires américains impliqués dans le scandale de prostitution en marge d'un sommet en Colombie mi-avril ont également embarrassé le Pentagone pour avoir laissé leurs chiens déféquer sur les lits d'hôtel, selon le rapport d'enquête publié vendredi.

Certains des 12 militaires accusés d'avoir fait venir des prostituées dans leur chambre d'hôtel de Carthagène (Colombie), alors qu'ils préparaient le dispositif de protection de Barack Obama pendant son séjour sur place pour le sommet des Amériques, étaient des maîtres-chiens de chiens détecteurs d'explosifs.

Leur manque de discipline a aussi concerné la tenue de leurs animaux, affirme le rapport d'enquête officiel: ils "ont laissé leurs animaux dormir sur les lits de l'hôtel, souiller les draps, uriner et déféquer dans des endroits inappropriés de l'hôtel et n'ont pas ramassé les déjections".

Sur les douze militaires impliqués dans le scandale, neuf ont fait l'objet de sanctions administratives, un autre a été "réprimandé", l'enquête se poursuivant pour les deux derniers.

Neuf agents du Secret Service, chargé de la protection de Barack Obama, également impliqués, ont par ailleurs été limogés, ont démissionné ou pris leur retraite depuis que le scandale a éclaté le 13 avril.

Barack Obama les avaient qualifié de "crétins" pour avoir sollicité des prostituées. Le Secret Service avait par la suite annoncé avoir durci les règles s'appliquant à ses agents hors du pays, notamment sur la fréquentation d'étrangers et la consommation d'alcool.

mra/lor

PLUS:afp