NOUVELLES

Le président égyptien appelle les touristes à revenir dans le pays

03/08/2012 07:22 EDT | Actualisé 03/10/2012 05:12 EDT

LOUXOR, Égypte - Le président égyptien, Mohammed Morsi, a promis vendredi de soutenir l'industrie touristique du pays lors d'une visite dans les temples pharaoniques de Louxor.

Sa visite dans la cité antique, située à environ 700 kilomètres au sud du Caire, visait à rassurer l'industrie et les touristes étrangers, qui craignent les possibles répercussions de l'élection d'un président islamiste et la dégradation de la sécurité dans le pays depuis le soulèvement qui a mené au renversement du président Hosni Moubarak, en février 2011.

Mohammed Morsi a affirmé que les Égyptiens étaient prêts à assurer la sécurité de tous les visiteurs.

«Ici, vous devez vous sentir en sécurité. Déplacez-vous comme vous voulez, appréciez l'atmosphère de l'Égypte et sa civilisation ancienne», a déclaré le président, selon l'agence de presse officielle MENA. «L'Égypte est plus sûre qu'avant et elle est ouverte à tous.»

Le tourisme est la principale source de devises étrangères pour l'Égypte. Le secteur a été durement touché depuis le soulèvement. Selon les responsables de l'industrie, le nombre de visiteurs a chuté du tiers l'an dernier, en grande partie à cause de la détérioration de la sécurité.

Mais de nombreux touristes étrangers s'inquiètent aussi de l'élection d'un président islamiste, craignant que cela ne mène à des restrictions pour les visiteurs. L'Égypte attire principalement des touristes occidentaux et asiatiques, de même que des musulmans des autres pays de la région où les codes sociaux sont plus stricts.

Leurs craintes ont été alimentées par les déclarations de certains militants islamistes, qui ont réclamé l'interdiction de l'alcool, des plages mixtes et des bikinis. D'autres ont suggéré de modifier certains monuments pharaoniques, voire de couvrir les statues des déesses de la fertilité, pour ne pas heurter les sensibilités des musulmans conservateurs.

Mais plusieurs membres des Frères musulmans, dont est issu le président Morsi, ont tenté d'envoyer des messages plus rassurants. La visite du président à Louxor semblait s'inscrire dans cet effort pour relancer le tourisme.

«Nous allons déployer tous les efforts pour que vous puissiez apprécier votre séjour», a dit M. Morsi à l'intention des touristes.

PLUS:pc